En direct

Démontage sous haute surveillance d'une halle de 1926
- ©

Démontage sous haute surveillance d'une halle de 1926

Defawe Philippe |  le 09/02/2007  |  ArchitectureRéalisationsFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Architecture
Réalisations
France entière
Valider

A Paris, dans le 18e arrondissement, la SEMAEST est mandatée par la mairie pour aménager une ZAC sur un ancien site SNCF et transformer la Halle Pajol, une structure métallique datant de 1926. La démolition partielle de l'édifice a débuté.

La reconnaissance de la valeur patrimoniale de cet édifice métallique appartenant au patrimoine industriel ferroviaire a conduit la Ville de Paris et la SEMAEST à envisager sa réutilisation au travers d’un programme d’auberge de jeunesse, d’une bibliothèque, de locaux d’activité et d’un grand jardin couvert prolongeant l’aménagement paysagé du site.

Des études de faisabilité ont été menées dans ce sens par l’agence d’Architecture Galiano – Simon - Tenot. Elles ont conduit à la nécessité de déconstruire partiellement 8 travées de cette halle et de la totalité de son appentis longitudinal afin de libérer des espaces nécessaires, en particulier, à la construction d’un équipement sportif et à la réhabilitation de l’ancien bâtiment de bureaux en collège.
La maîtrise d’œuvre de la déconstruction partielle de la halle a été confiée à NeMo-K associée à CVZ Ingénierie.

Ce chantier de déconstruction se veut exemplaire. Il est mené par le groupement Genier Deforge/ Eiffel dans le respect d'une Charte de Développement Durable exigée par l'aménageur pour toutes les opérations de la ZAC.
C'est ainsi que les 900 tonnes de ferrailles issues de cette déconstruction sont acheminées, par rail, directement depuis le chantier vers l'usine Vallourec de Valenciennes afin d'être recyclées.
Autre disposition intéressante : environ 4000 m3 de déchets inertes (béton, maçonneries, briques et tuiles, déblais divers) ont été concassés sur place pour être utilisés comme remblais pour la création d’une rampe d'accès.
"Ces choix nous ont permis de diminuer considérablement les nuisances dues aux poids lourds pour les riverains tout en réduisant la production de gaz à effet de serre" explique
Jean-William Souffront, directeur des opérations urbaines de la SEMAEST.

Jean-Philippe Defawe

Cliquez sur les images pour voir d'autres vues du chantier de déconstruction. ©Ph. Guignard – air-images.net - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur