En direct

Evénement

Demande de prolongation en attente

le 03/06/2016

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider
Suramortissement -

Instituée par la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques du 6 août 2015, dite « loi Macron », une disposition a permis aux acheteurs de matériels de chantier d’amortir les biens à hauteur de 140 % de leur valeur. Cette mesure courait jusqu’au 14 avril 2016. Ce fut un succès qui a soutenu les ventes de matériels. Aussi les professionnels militent-ils pour sa prolongation. Ils espéraient avoir été entendus puisque le ministre de l’Économie Emmanuel Macron se déclarait lui-même, en février, en sa faveur. Mais, depuis, aucun texte n’est venu traduire cette déclaration dans le droit. Un mois après la date butoir du 14 avril 2016, ce n’est toujours pas le cas. Alors ? « C’est vrai que nous vivons depuis quelques semaines un flou juridique. Le texte est en attente de vote au Parlement. Mais il ne fait aucun doute qu’il sera accepté, probablement cet été », avance, confiant, le Seimat.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur