En direct

Demain, tous en Colonies ?

S. V. |  le 18/05/2018  |  ParisSeine-et-Marne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Seine-et-Marne
Valider

Le coliving n'attire pas que les promoteurs. Des start-up se lancent sur le créneau. C'est le cas de Colonies, qui travaille aux côtés de promoteurs et de collectivités locales sur la réhabilitation et la construction d'immeubles de cohabitation. La société participe à la conception du bâtiment main dans la main avec les architectes et, « à la livraison, nous signons un bail pour exploiter l'immeuble. Il peut être conservé par une foncière ou vendu à un investisseur », détaille Alexandre Martin, cofondateur de la start-up lancée en décembre 2016.

La jeune pousse finalise avec un particulier son premier projet à Fontainebleau (Seine-et-Marne), livré pour la rentrée prochaine. Cette opération comprend deux maisons divisées en 13 unités locatives (500 m2 SP au total). « Nous travaillons actuellement sur une vingtaine de projets. Notre idée est de développer une marque dans l'habitation », indique Alexandre Martin.

L'entreprise aura recours à des baux meublés et renouvelables sans limite de temps. « En cas de plus d'un mois d'absence d'un locataire, nous déplacerons et stockerons ses affaires, pour relouer l'espace. A son retour, nous réinstallerons ses effets », explique-t-il.

Charges de 100 à 250 €/mois. Colonies s'inspire du modèle économique des résidences étudiantes et seniors. Les loyers seront fixés selon le marché ; les charges mensuelles ne dépasseront pas 100 à 250 euros. En parallèle, la société réfléchit au développement de services payants pour les locataires, comme le ménage privatif ou l'accès à une conciergerie. A terme, elle veut s'étendre à toutes les métropoles françaises.

Dans cette optique, la jeune pousse s'est associée à des acteurs de poids : Sogeprom, Compagnie de Phalsbourg ou encore Linkcity (Bouygues Construction). Une stratégie qui lui a permis de remporter, avec Icade et REI Habitat, l'un des appels à projets de « Réinventer la Seine ». A partir de 2020, Colonies deviendra ainsi l'exploitant des futurs logements de leur programme « L'Atelier de l'Arsenal » (photo) , développé sur la place Mazas, à Paris (XIIe).

PHOTO - 12981_790881_k2_k1_1866206.jpg
PHOTO - 12981_790881_k2_k1_1866206.jpg - © WEISS IMAGES - LAISNE ROUSSEL - SO-IL

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur