Délai d’action et vices apparents dans la vente d’immeuble à construire

Construction -

Les époux X. acquièrent un appartement en l’état futur d’achèvement. Ils prennent possession de cet appartement le 24 juin 2002. Par lettre du 29 juillet 2002, ils dénoncent différents désordres affectant les carrelages et assignent en réparation leur vendeur, qui appelle en cause le titulaire du lot carrelage. La cour d’appel déboute les époux X. de leur demande au titre de la reprise du carrelage au motif que le désordre allégué était apparent, et n’a pas fait l’objet de réserve dans le délai d’un mois suivant la livraison. La Cour de cassation casse cet arrêt et confirme sa jurisprudence selon laquelle l’action en garantie prévue par l’article 1642-1 du code civil en cas de vice de construction apparent doit être introduite dans l’année qui suit la date du plus tardif des deux événements suivants : soit la réception des travaux, avec ou sans réserve; soit l’expiration d’un délai d’un mois après la prise de possession de l’acquéreur.

Depuis la loi du 25 mars 2009, cette action s’applique également aux défauts de conformité apparents. Ainsi, la loi Molle uniformise le régime des défauts de conformité apparents et des vices apparents, pour les ventes d’immeubles à construire.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Le Moniteur

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous
Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE, ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT AU Moniteur

Rejoignez la communauté des professionnels de la construction et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil