En direct

Découvrez la dernière version d'ExoPush, l'exosquelette de chantier co-développé par Colas et RB3D [vidéo]
Cette dernière version de l'exosquelette pèse seulement 10 kg, contre 42 kg au démarrage du projet. - © © AF.

Découvrez la dernière version d'ExoPush, l'exosquelette de chantier co-développé par Colas et RB3D [vidéo]

Augustin Flepp |  le 16/03/2018  |  France entièreExosquelette

Le groupe va déployer ce robot d'assistance aux opérations d'enrobage, d'ici à 2018, auprès de 30 agences régionales, dont 26 en France.

Les tireurs au râteau de Colas entrent dans une nouvelle ère technologique. Après cinq années de R&D, le leader mondial de la construction routière a officialisé le lancement commercial de son exosquelette co-développé avec la société bourguignonne RB3D. La quatrième version de la machine a été inaugurée le 16 mars dernier au Campus Scientifique et Technique, à Magny-les-Hameaux (Yvelines), un haut lieu de la recherche où ont notamment été inventées la route solaire (Wattway) et la route intelligente (Flowell). Baptisé ExoPush, ce robot d’assistance à l’effort va être déployé auprès des ouvriers chargés de couvrir les chaussées d’enrobées. Un poste pénible, rarement mécanisé, qui a peu évolué depuis les années 1930, l’époque des premiers chantiers routiers à base de bitume. « En tant que leader mondial de la construction routière, nous nous devions de faire évoluer le travail de nos équipes, a indiqué Philippe Sinarik, directeur prévention, santé et sécurité au travail de Colas. A travers ce nouvel outil, nous avons pour  objectif d’améliorer la posture du compagnon, de réduire les efforts à fournir et même de limiter le nombre de geste ».

Force démultipliée

Cet exosquelette intelligent fonctionne à l’aide d’un manche télescopique, d’une batterie et d’un « cerveau » de contrôle. Relié à un capteur de force, le « software » va analyser l’intensité de l’action et démultiplier par cinq la poussée de l’opérateur. Une « jambe de force » est reliée à l’un de ses pieds pour reporter les efforts aux sols. L’intégration d’une batterie au lithium-ion assure à l’appareil une autonomie de 6h. Harnaché au corps de l’utilisateur, l’exosquelette améliore la santé de l’opérateur qui n’a plus besoin d’adopter des postures excessives pour étaler des graviers. Selon les experts de Colas, l’angle d’inclinaison du dos passe ainsi de 53° avec un râteau classique à 21° avec l’ExoPush. L’appareil réduit sensiblement le rythme cardiaque : 124 pulsations par minute contre 137 avec un outil traditionnel.

Poids allégé

Depuis les premiers prototypes dévoilés en 2013, cet exosquelette intelligent a fait l’objet de plusieurs points d’améliorations, notamment sur le plan de l’ergonomie. Le concepteur RB3D a allégé le poids de la machine (de 11,6 kg pour la V3 à 8,4 kg) par l’intégration de matériaux en carbone et alu (manche, tube). Et réduit de 30 cm la longueur de l’outil afin de l’insérer plus facilement dans les camionnettes des professionnels. L’ajout d’une petite molette au niveau de l’actionneur (circuit électronique) permet à l’opérateur de se séparer plus rapidement de la jambe « artificielle ». De plus, l’opérateur dispose d’une plus grande liberté de mouvement pour accéder et nettoyer la raclette. La hauteur de l’actionneur se fixe désormais librement.

L’ExoPush va pouvoir se confronter à la réalité du terrain. Colas va déployer 30 ExoPush à travers le monde, dont 26 en France au sein de ses agences régionales. Deux appareils ont été commandés par Eurovia, la filiale du groupe Vinci. A l’unité, la machine se facture au prix de 25 000 euros.

L'Exopush en action :

 

Un exosquelette intelligent et polyvalent

RB3D ne veut pas se contenter des travaux d’enrobage de route. La société bourguignonne réfléchit à de nouveaux champs d’applications dans le domaine des travaux ferroviaires, d’aménagement paysagé et de déblayage de neige. Colas Rail le teste actuellement sur ses opérations de ballastage.

Commentaires

Découvrez la dernière version d'ExoPush, l'exosquelette de chantier co-développé par Colas et RB3D [vidéo]

Votre e-mail ne sera pas publié

chris41

02/10/2018 12h:46

Bonjour, j'aimerais avoir un numéro de tél. pour contacter l'entreprise car je suis intéressé par un exosquelette dans mon travail ayant de grosses difficultés pour certaines taches notamment les plafonds. (Platrier - Decorateur) merci de me donner des informations s'il vous plait cordialement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur