En direct

Déclinaisons de brise-soleil

CAROL MAILLARD |  le 01/10/2010  |  EuropeAcierRéglementation techniqueTechniqueProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Acier
Réglementation technique
Technique
Produits et matériels
Valider
Inox -

Pour économiser l’énergie, les bâtiments de bureaux de cette opération située à Essen (Allemagne) s’enveloppent de protections solaires en acier Inox, fixes ou mobiles, qui régulent les apports thermiques extérieurs.

Implanté à Essen (Allemagne), sur une ancienne friche industrielle de 230 ha, le nouveau siège social du sidérurgiste ThyssenKrupp a été conçu par l’atelier d’architecture français Chaix & Morel, associé à l’agence JSWD Architekten. La première tranche vient d’être livrée.

« La direction de l’entreprise et les différentes entités administratives, jusqu’ici dispersées sur plusieurs sites de la région Rhin-Ruhr, sont réunies dans un nouveau quartier de ville », soulignent les architectes. Un site symbolique puisque la première fonderie d’acier de Krupp a été inaugurée ici même, deux cents ans auparavant…
« Nous souhaitions une architecture de campus pour créer un lieu de communication où seraient exposés nos produits à base d’acier », explique le maître d’ouvrage. Ce complexe tertiaire comprend quatre immeubles enveloppés de protections solaires métalliques, gage de durabilité et d’économie d’énergie.

Orientation automatique

Le bâtiment principal, un cube de 50 m de hauteur, comporte treize niveaux et s’organise autour d’un atrium central coiffé d’une verrière. Ses façades extérieures reçoivent un vitrage isolant et un procédé innovant de protection solaire mobile : une série de « plumes » en acier Inox de 3,50 m de hauteur, qui adoptent la forme de rectangles, triangles ou trapèzes. Fixés en applique sur une ossature métallique décollée des vitrages, les axes de ces lames sont disposés tous les 67,5 cm. « Ces éléments vrillés sont implantés de façon aléatoire sur les quatre façades pour créer des lignes et des motifs qui brisent la répétitivité et servent d’éléments d’animation », souligne Misha Kramer, chef de projet chez Chaix & Morel. Ces 400 000 lames motorisées s’orientent automatiquement suivant la course du soleil grâce à une gestion technique centralisée et des détecteurs de présence dans les bureaux. Alors que les façades opaques intérieures et extérieures ainsi que les nez de dalles sont vêtus d’un bardage uniforme en acier galvanisé pré-laqué mordoré.
Le second édifice, le « forum », est dédié à la communication. Il longe un vaste plan d’eau et se déploie sur trois niveaux et 129 m de long. Il abrite des bureaux, locaux d’archives, restaurants, salles de conférence et de réunion. Ses façades sont protégées par des brise-soleil fixes en tôle d’Inox pliée et perforée de 4 m de haut.
Situés en vis-à-vis, les deux autres bâtiments de cinq et sept niveaux abritent des bureaux et des salles de réunion. Les façades vitrées sont elles aussi équipées de lamelles en Inox fixes de hauteur d’étage, de 20 cm de large.
Le projet a fait l’objet d’une démarche environnementale. Les sous-faces de planchers en béton sont pourvues d’un système réversible de chauffage/rafraîchissement. Des puits canadiens raccordés à une pompe à chaleur et au réseau de chauffage urbain permettront de diminuer la consommation d’énergie primaire de l’ensemble bâti.

PHOTO - 372504.BR.jpg
PHOTO - 372504.BR.jpg - ©
PHOTO - 372499.BR.jpg
PHOTO - 372499.BR.jpg - © photos CHAIX & MOREL et ASSOCIES
PHOTO - 372497.BR.jpg
PHOTO - 372497.BR.jpg - ©
PHOTO - 372500.BR.jpg
PHOTO - 372500.BR.jpg - ©
PHOTO - 372502.BR.jpg
PHOTO - 372502.BR.jpg - © CHRISTIAN RICHTERS
PHOTO - 372501.BR.jpg
PHOTO - 372501.BR.jpg - © CHRISTIAN RICHTERS

Maîtrise d’ouvrage : ThyssenKrupp AG. EMaîtrise d’œuvre : Chaix & Morel et associés. Misha Kramer, chef de projet. JSWD Architekten, architectes associés. Patrick Jaencke, architecte (coordination générale). Maîtrise d’œuvre d’exécution : OPC. Kipar Landschaftarchitekten, paysagiste. Frener & Reifer, BET protections solaires. IGK-IGR Ingenieursgesellschaft Kruck, BET fluides. Dörflinger Partner Ingenieurbüro, BET électricité. Idn Ingenieurbüro Domke Nachfolger, Seroneit Schneider, BET structure. Müller BBM, BET thermique, acoustique. Surface : 62 300 m 2 HON. Coût : 300 millions d’euros TTC.

Cet article fait partie du dossier

Acier

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur