En direct

DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX Tredi acquiert les moyens de son indépendance

Laurent miguet |  le 05/03/1999  |  Collectivités localesEnvironnementHaut-RhinIsèreJura

L'entreprise, l'un des leaders français du secteur, entérinera dans la première quinzaine de mars son accord avec Apax Partners.

Sélectionnée par appel d'offres parmi cinq candidats, Apax Partners, société de capital-risque, rachète, pour plus de 255 millions de francs, 30 % du capital de Tredi, filiale de l'Entreprise minière et chimique (EMC). « L'arrivée d'Apax Partners accélérera la réalisation de nos projets », espère Marc Londchal, le président de la filiale Environnement de l'EMC, en annonçant trois investissements d'environ 300 millions chacun, dans trois unités françaises de traitement de déchets industriels banals ou mixtes, dont la mise en service interviendra entre 2002 et 2005 : les extensions des sites de Salaise-sur-Sanne (Isère) pour une capacité annuelle supplémentaire de 120 000 tonnes et de Sorège (Jura) pour 80 000 tonnes.

Enfin, après la clôture de l'enquête publique, l'industriel attend l'autorisation préfectorale pour lancer sa nouvelle usine de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), dotée d'une capacité annuelle de 80 000 tonnes, dont 60 000 en déchets industriels banals. Ces projets, tous accompagnés d'une valorisation énergétique des déchets, se combinent avec un développement du savoir-faire du groupe dans la valorisation matière : l'exploitation des résidus métalliques des boues de l'usine de Hombourg (Haut-Rhin) et l'acquisition, fin 1998, de Speichim-Processing (ex-filiale de Technip), spécialiste de la régénération de solvants, illustrent cette stratégie.

« L'exportation constitue notre grand axe de développement pour les prochaines années », ajoute Marc Londchal, qui espère voir cette activité passer du quart aux tiers du chiffre d'affaires dans les deux prochaines années. Le lancement de l'activité de Tredeco, filiale créée en début d'année avec le hollandais Ecotechnick, soutiendra ce développement dans la dépollution de sols in situ, l'une des spécialités d'IRH Environnement, filiale de Tredi depuis 1997. Le groupe annonce le démarrage imminent d'une usine à Taiwan et la signature d'un accord de partenariat au Mexique, lors du récent voyage de Jacques Chirac dans ce pays. Présente en Espagne, en Italie et au Canada, la filiale d'EMC prépare aussi le lancement d'un projet en Hongrie et la création d'une filiale néo-zélandaise.

Foyer de nouvelles spécialités

Marc Londchal résume ainsi le grand challenge de Tredi à l'exportation : « L'acquisition de positions commerciales dans le traitement du pyralène, pour des tonnages d'abord traités en France, permet d'amorcer des projets industriels sur ce créneau. Dans un deuxième temps, nous pouvons développer notre savoir-faire en déchets industriels spéciaux. » Berceau de Tredi, l'Est de la France reste un foyer de développement de nouvelles spécialités : l'acquisition, en fin d'année dernière, de l'ancienne base Travaux publics des Mines de potasse d'Alsace, a complété le pôle Services constitué par Tredi entre le nord de la Franche-Comté et l'est de la Moselle. Compétent en conseil, en ingénierie, en nettoyage industriel et en logistique, ce pôle devrait passer le cap des 250 millions de francs de chiffre d'affaires en 1999. Tredi n'écarte pas l'idée d'étendre son périmètre d'intervention à d'autres régions.

Déterminé à « rester indépendant des grands groupes de l'environnement, comme acteur complet du traitement des déchets industriels », selon son président, Tredi n'exclut pas de nouvelles étapes de renforcement de ses fonds propres : « La Bourse offre l'une des voies », indique Marc Londchal.

CHIFFRES CLES

890 millions de francs de chiffre d'affaires consolidé en 1998, dont 200 millions de francs à l'export ;

980 salariés ;

30 % du marché français des déchets spéciaux avec 350 000 tonnes de capacité.

PHOTO

Marc Londchal, président de la filiale environnement de Tredi :

«L'exportation constitue notre grand axe de développement pour les prochaines années.»

Commentaires

DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX Tredi acquiert les moyens de son indépendance

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX