En direct

DECHETS INDUSTRIELS Midi-Pyrénées en première ligne

jean-marie constans |  le 18/07/1997  |  France DéchetsDroit de l'environnementTarnUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Déchets
Droit de l'environnement
Tarn
Urbanisme
Réglementation
Environnement
Valider

Lancée en 1996, l'opération « Produire propre en Midi-Pyrénées » devrait trouver sa pleine dimension à l'occasion de la mise en oeuvre du plan régional d'élimination des déchets industriels spéciaux (DIS), dont le conseil régional a accepté la compétence. « Ce programme doit permettre aux PME régionales de mieux maîtriser l'impact de leur activité industrielle sur l'environnement » souligne Jacques Cransac, directeur de l'Agence régionale pour l'environnement. L'intervention de bureaux d'études spécialisés et un accompagnement technique doivent aider les entreprises volontaires à accéder à la norme ISO 14 000. Elles bénéficieront d'une aide représentant jusqu'à 80 % des investissements, financée par la région, dans le cadre du Fonds régional d'aide aux investissements immatériels (FRAII), et par l'Agence de développement et de maîtrise de l'énergie (Ademe). Déjà, une dizaine d'entreprises participent à une première session de formation. Dans une deuxième étape, un réseau d'une centaine de « correspondants environnement » sera mis en place en trois ans au sein des PME régionales. Le traitement des déchets industriels représente le point fort de la politique régionale de Midi-Pyrénées en faveur de l'environnement. Parmi les premières actions en ce sens, un programme de réhabilitation des anciennes carrières et gravières, en liaison avec l'Unicem, a permis de traiter une douzaine de sites « orphelins ». Une démarche de concertation est en cours avec les diverses branches industrielles. Elle se traduit, dans le secteur du BTP, par la mise en oeuvre d'une association réunissant la Fédération régionale du bâtiment et divers partenaires pour effectuer une analyse précise du volume et de la nature des déchets produits. Autre dossier majeur pour la région : celui des déchets ultimes. Une question prise en compte à travers la création de l'Observatoire régional des déchets industriels de Midi-Pyrénées (Ordimip) qui réunit la région, les services de l'Etat et les associations concernées. La création d'un centre de traitement et de stockage des déchets ultimes est à l'ordre du jour. A la suite d'un appel d'offres, deux sites ont été présélectionnés, à Montech, en Tarn et Garonne, et à Graulhet, dans le Tarn, dans le cadre de projets présentés par SCET Environnement et un groupement réunissant France Déchets et Onyx. Le choix définitif devrait intervenir en septembre.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil