Le moniteur
Déchets du BTP : les distributeurs de matériaux en colère contre la loi sur la transition énergétique
La centrale Gedex revendique aujourd'hui pas moins de 489 points de vente, dont 442 pour son enseigne multispécialiste Gedimat. - © © DR

Déchets du BTP : les distributeurs de matériaux en colère contre la loi sur la transition énergétique

Elodie Vallerey |  le 13/02/2015  |  Produits et matérielsBoisEntreprisesImmobilierHygiène

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Produits et matériels
Bois
Entreprises
Immobilier
Hygiène
Valider

Face à la nouvelle obligation de reprise des déchets inscrite dans le projet de loi relatif à la transition énergétique, la Fédération du négoce de bois et de matériaux de construction dénonce une "contrainte exorbitante" pour les distributeurs, "économiquement désastreuse".

Lors de son raout annuel, en novembre dernier, la Fédération du négoce de bois et de matériaux de construction (FNBM) avait prévenu : en 2015, elle allait faire entendre sa voix contre la nouvelle obligation de collecte des déchets du bâtiment et des TP par les distributeurs de matériaux prévue par le projet de loi sur la transition énergétique.

"Nous ne sommes pas producteurs de déchets (...), ce n'est pas notre rôle", défendait alors Géraud Spire, président de la FNBM et vice-président de Gedimat.

"À compter du 1er janvier 2017, tout distributeur de matériaux, produits et équipements de construction à destination des professionnels s’organise pour reprendre, sur ses sites de distribution ou à proximité de ceux-ci, les déchets issus des mêmes types de matériaux, produits et équipements de construction à destination des professionnels qu’il vend", stipule l'article 21 quater du texte.

Une obligation "économiquement désastreuse"

Le 11 février, la FNBM est montée d'un cran dans l'opposition. Dans une lettre adressée à la ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie Ségolène Royal, elle dénonce une "contrainte exorbitante", "injuste, économiquement désastreuse pour nos entreprises et surtout totalement inapplicable".

Regrettant de ne pas avoir été consultée préalablement à la rédaction du projet de loi, l'organisation professionnelle mentionne des "retours d'expérience" d'adhérents s'étant "essayé dans le domaine de la gestion des déchets" : "cette activité s’avère très dévoreuse en foncier, très coûteuse et les partenariats conclus pas toujours probants", conclut la FNBM, qui espère pouvoir rencontrer la ministre à ce sujet.

Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte a été adopté en octobre par l'Assemblée nationale et est actuellement débattu au Sénat.

Commentaires

Déchets du BTP : les distributeurs de matériaux en colère contre la loi sur la transition énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur