Industrie/Négoce

Déchets : 69 % des négoces optent pour un conventionnement

Mots clés : Distribution

D’après un sondage de la FNBM, 1928 points de vente se sont déclarés concernés par la réglementation et ont déployé une solution de reprise des déchets.

60 % des points de vente de matériaux de construction se déclarent concernés par l’obligation d’organiser la reprise, et la solution privilégiée est dans 69 % des cas un conventionnement. Ce sont les principaux enseignements du sondage effectué par la FNBM auprès de 3195points de vente et publié le 12 février 2018. Pour Franck Bernigaud, son président, « la profession a su répondre dans un temps restreint à la volonté des pouvoirs publics d’accroitre le nombre de points de collecte sur le territoire national. » De plus, il se « réjouit de l’implication des adhérents de la FNBM dans l’organisation de la reprise, démontrant une fois de plus le savoir-faire du négoce de matériaux de construction en matière de service et de conseil. »

Dans le détail, 44 % des négoces ont opté pour un conventionnement avec un collecteur privé et 25 % avec un collecteur public. Parmi les autres solutions déployées, on retrouve : la mise à disposition de bigbags ou de bennes pour 30 % des agences, l’organisation de la collecte par le négoce (6 %) et la création d’une déchetterie (5%).

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X