En direct

Evénement

Deceuninck France vise 10 % de progression par an

ELISABETH GILLION |  le 17/12/1999  |  France IndustrieProduits et matérielsFiscalitéSomme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Industrie
Produits et matériels
Fiscalité
Somme
International
Europe
Valider

L'extrudeur-gammiste de menuiseries PVC surfe sur la TVA a 5,5 %

La filiale française du groupe belge Deceuninck lance deux nouveautés faciles à installer et développe des formations à l'usine à l'attention de son réseau de poseurs pour consolider sa position. « Cette année, l'activité croît de 10 %, et notre chiffre d'affaires va passer le cap des 300 millions de francs pour cent emplois. Cette progression est appelée à durer malgré la double concurrence des autres «pévécistes» et des autres matériaux. Le PVC détient actuellement 55 % du marché français et grignote lentement des points depuis plusieurs années ; mais, avec la baisse de la TVA sur les travaux dans les habitations privées, nous pensons que la tendance va s'accélérer », estime Paul Van Wambeke, directeur général de l'entreprise installée à Roye, dans la Somme.

Pour maintenir une progression régulière de l'ordre de 10 % du chiffre d'affaires sur plusieurs années, Deceuninck reste confiant dans les possibilités de son produit phare, un volet roulant au coffret adaptable sur tous les supports. Ce qui suppose des investissements réguliers sur l'outil de production.

Dans l'usine de Roye qui dessert toute la France, où la capacité de production a décuplé en quinze ans, le groupe a investi, cette année, 25 millions de francs sur un total de 180 millions dans le monde. Hors de France, le groupe belge investit essentiellement aux Etats-Unis et dans les pays de l'Est, notamment en Pologne.

Pour appuyer sa croissance, Deceuninck lance deux nouveaux produits pour attaquer le marché des logements collectifs où il est presque absent. Les nouveautés présentées à Batimat sont Slimline, une fenêtre dont la surface vitrée est maximale et la pose facilitée par un joint unique, et Tecnocor, un mur de verre coulissant sur rail, d'une largeur maximale de 7,20 m répartie en deux à six vantaux.

Par ailleurs, Deceuninck vient de créer un centre de formation interne à Roye qui répond à la double nécessité d'étendre le réseau de menuisiers poseurs mis en place en 1997 et de le rendre plus performant. « La qualité de la pose est le principal problème. C'est pourquoi nous cherchons à sortir des produits de plus en plus faciles à installer et nous réunissons les artisans pévécistes à l'usine deux jours tous les deux mois en stage de perfectionnement. »

PHOTO

Paul Van Wambeke, directeur général de Deceuninck France. Le PVC détient actuellement 55% du marché français et grignote lentement des points.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur