En direct

Décès de Jane Jacobs, figure de l'urbanisme moderne
- ©

Décès de Jane Jacobs, figure de l'urbanisme moderne

Defawe Philippe |  le 26/04/2006  |  InternationalRéalisationsArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Aménagement
Réalisations
Architecture
Valider

Jane Jacobs, essayiste, activiste et l'une des critiques les plus influentes de l'urbanisme du XXe siècle, est décédée mardi à Toronto, à l'âge de 89 ans.

"On se souviendra de Jane Jacobs comme d'un des plus grands penseurs de l'urbanisme de notre temps. Sa vision et ses contributions ont changé les villes américaines", a déclaré le maire de Toronto David Miller.
Auteur de "the Death and Life of Great American Cities" (Déclin et survie des grandes villes américaines), Jane Jacobs a passé sa vie à observer l'urbanisme et, bien que sans formation professionnelle, est devenue l'une des critiques les plus influentes dans ce domaine.
Ennemie déclarée des autoroutes passant au travers des villes, elle s'était notamment faite l'avocate de la mixité des communautés urbaines.
Née en 1916 à Scranton en Pennsylvanie (est), elle avait quitté les Etats-Unis pendant la guerre du Vietnam avec son mari architecte et ses deux fils pour leur éviter le service militaire, et s'était installée à Toronto.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil