En direct

Décarbonation de l'industrie : le BTP bien servi, Saint-Gobain grand gagnant
Usine Isover.

Décarbonation de l'industrie : le BTP bien servi, Saint-Gobain grand gagnant

A.P. |  le 17/12/2020  |  France IsoverPlacoVicatEurocoustic Saint-Gobain

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Industrie
Isover
Placo
Vicat
Eurocoustic Saint-Gobain
Saint-Gobain
Ciment
Laine de verre
Verre
Plan de relance
Valider

Le gouvernement a dévoilé les 16 premiers lauréats des appels à projet en faveur de la décarbonation de l’industrie. 6 sont portés par des industriels de la construction dont 4 par le seul Saint-Gobain.

Avec le plan « France Relance », le gouvernement a mobilisé 1,2 milliard d’euros pour accompagner la décarbonation de l’industrie contribuant ainsi à améliorer son impact environnemental et sa compétitivité.

Dans ce cadre un appel à projet a été lancé, en septembre, dont les 16 premiers lauréats ont été dévoilés jeudi 17 décembre par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie.

Ces projets représentent un investissement industriel total de 291 millions d’euros à l’échelle nationale. Ils bénéficieront d’un soutien de l’Etat de près de 61 millions d’euros et permettront une réduction des émissions de CO2 de 237 000 t CO2/an, soit 10 % en moyenne des émissions des sites concernés.

14 projets visent plus précisément l’amélioration de l’efficacité énergétique des sites industriels et 2 projets visent l’évolution des procédés permettant de réduire les émissions.

Et sur ces 16 projets, 6 sont portés par des industriels de la construction dont 4 par le seul Saint-Gobain.

Les projets

Saint-Gobain Glass : projet "Tri Calcin" (Emerchicourt (59))

Saint-Gobain Glass France souhaite investir dans un procédé d’amélioration du tri et du contrôle du calcin (verre issu du recyclage). L’augmentation du taux de calcin utilisé en substitution des ressources naturelles (notamment le sable) induira une réduction de la consommation d’énergie et une réduction des émissions de CO2 de plus de 6000 t CO2/an.

Isover : projet d’augmentation du taux de calcin (Orange (84))

Isover France a engagé depuis plus de 20 ans une démarche volontaire d’introduction de matières issues du recyclage dans ses produits. L’utilisation de ces calcins externes présente divers avantages dont celui d’une réduction significative de ses émissions de CO2 lors de la production. Ce projet d’investissement sur le site d’Orange permettra d’augmenter le taux de matières recyclées dans son four de fusion verrière et de réduire les émissions de CO2 de 2800 tonnes par an.

Eurocoustic : projet d’efficacité énergétique et matière (Genouillac (23))

L’usine Eurocoustic de Genouillac fabrique notamment des dalles de plafonds acoustiques en laine de roche. Le projet porté par Eurocoustic vise à optimiser la consommation de matière et ainsi la consommation d’énergie nécessaire à la production des dalles.

En complément du bénéfice climatique qu’il apporte, l’investissement réduira également la quantité de déchets induite par la production du site. La réduction des émissions de GES sera de plus de 600 tonnes de CO2 par an.

Placoplatre : récupération de chaleur sur le sécheur et réduction de la quantité d’eau à évaporer dans le procédé (Cherves-Richemont (16))

Placoplatre Cherves-Richemont (16), spécialisé dans la fabrication de plaques de plâtre et de produits transformés à partir de gypse naturel, prévoit de récupérer la chaleur fatale issue de son sécheur et de diminuer la quantité d'eau nécessaire à son process.

Ce projet s’inscrit dans une démarche volontariste de l’entreprise en faveur de la transformation environnementale. Il permettra d'éviter l'émission de plus de 3500 tonnes de CO2 par an, équivalentes aux émissions annuelles de 427 habitants de Nouvelle-Aquitaine.

Vicat : projet «ARGILOR» (Xeuilley (54))

Vicat investit dans des capacités de production d’argiles activées qui seront utilisées en substitution du clinker afin de produire du ciment bas carbone. La production d’argiles calcinées permet à la fois une réduction de la consommation d’énergie par rapport à la production de clinker et une réduction des émissions de CO2 liées aux matières premières utilisées.
Le projet ARGILOR permettra à terme de réduire les émissions de CO2 du site de Xeuilley d’environ 48 000 tonnes chaque année, soit une réduction d’environ 16% au niveau du site.


ETEX : projet de séchoir très performant énergétiquement (Carpentras (84))

Le site de Carpentras du groupe ETEX produit des éléments en plâtre pour le secteur de la construction. Le séchoir est l’équipement le plus énergivore, son renouvellement permettra de réduire sa consommation spécifique de 24%.
Cet investissement s’inscrit dans la volonté du groupe ETEX d’atteindre une réduction de 30% des émissions d’ici 2025 et permettra une réduction de l’ordre de 4 900 tonnes de CO2 par an.


Au-delà de ces premiers projets lauréats, de nouveaux lauréats seront présentés d’ici février, et pourront mettre en œuvre prochainement leurs projets d’amélioration environnementale.

 

De plus, de nouveaux appels à projets en faveur de la décarbonation de l’industrie seront lancés au premier trimestre 2021 :

• Un nouvel appel à projets portant sur l’efficacité énergétique, élargi à la transformation des procédés pour la décarbonation de l’industrie en tirant parti des résultats de l’appel à manifestation d’intérêt lancé sur le sujet en septembre ;

• Un nouvel appel à projets concernant la production de chaleur biomasse, avec toujours l’option de bénéficier d’une aide au fonctionnement si nécessaire.

Commentaires

Décarbonation de l'industrie : le BTP bien servi, Saint-Gobain grand gagnant

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil