Réalisations

Début de la construction du Repère Olympique à Paris

La construction du futur Repère Olympique a débuté sur le site des Batignolles, qui devrait accueillir le village olympique si la candidature de Paris est retenue.
1870 architectes et designers de 87 nationalités s’étaient présentés a un concours international d’architecture organisé par le Comité Paris 2012. Ils devaient concevoir des édifices temporaires destinés à marquer le site des Batignolles.

Le lauréat, désigné en septembre dernier, est le cabinet Explorations Architecture, constitué par les architectes Yves Pagès et Benoît le Thierry d’Ennequin.
Le duo a imaginé une colonne haute de 80 mètres, oscillant au vent, composée d’anneaux géants gonflés à l’hélium et portant les couleurs olympiques.
« Par delà sa fonction de signal, le Repère Olympique poursuit, par sa forme et sa structure, un équilibre symbiotique entre activités humaines et environnement », expliquent les lauréats.

Inspiré par les recherches technologiques les plus avancées, comme la grâce et la simplicité des organismes vivants, l’équipe Explorations Architecture a imaginé une structure fluide, plus légère que l’air et haute de 80 mètres. Elle se développe autour d’une colonne vertébrale en matériau de synthèse ancrée au sol et tendue vers le ciel par des anneaux gonflés à l’hélium. La nuit tombée, un système d’éclairage transmet dans le ciel une lumière diffuse et mobile. Le Repère s’oriente en fonction du vent, répondant au moindre changement atmosphérique.

T.D-S.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X