En direct

Déblais du Grand Paris Express : de la terre aux airs
Modélisation 3D de la solution "1er km à câble" développée, dans le cadre du Grand Paris Express, par le cabinet d'architecture S'Pace, Vinci Construction France et Veolia. - © © S'PACE

Déblais du Grand Paris Express : de la terre aux airs

Anthony Laurent |  le 08/08/2017  |  TechniqueChantiersGrand Paris Express

A la suite de l'appel à projets organisé conjointement, fin mars, par la Société du Grand Paris (SGP) et l'Ademe Ile-de-France, six projets innovants ont été sélectionnés pour optimiser la gestion des déblais issus des chantiers du Grand Paris Express. Une septième solution s'est distinguée, dénommée "1er km à câble". Le "coup de coeur" de la SGP et de l'Ademe.

« C’est une solution peu banale », aux dires de son concepteur, l’architecte Jean-Robert Mazaud. Pour acheminer les déblais issus des chantiers du Grand Paris Express (GPE) jusqu’à des plateformes de stockage multimodales ou des filières de valorisation, la solution préconisée par ce dernier consiste à mettre en place un téléphérique urbain. « Pour éviter les norias de camions, qui nuisent aussi bien à la circulation automobile qu’à la tranquillité des riverains, il est nécessaire de mettre au point une alternative la plus automatisée possible, au moins concernant le premier kilomètre du transport », indique Jean-Robert Mazaud. Portée par le cabinet d’architecture S’Pace, Vinci Construction France et Veolia, cette solution originale de convoyage des matériaux par les airs, dénommée « 1er km à câble », présente en outre l’avantage d’être « transparent » vis-à-vis du contexte urbain. « Le système, composé pour l’essentiel de sacs de gravats étanches et de quelques points d’appui, est conçu de telle sorte à être démontable et réutilisable », précise l’architecte. De plus, selon ce dernier, la cadence du transport par câble est adaptée au rendement moyen d’un tunnelier. « Le rythme de transport peut atteindre les 2 400 tonnes par jour », fait-il savoir. Sur les 68 nouvelles gares du GPE, une dizaine pourraient être concernées par ce système. « D’autres sites sont à l’étude », avance Jean-Robert Mazaud. Et de conclure : « Il nous faut encore faire la démonstration des performances de notre solution. »

Commentaires

Déblais du Grand Paris Express : de la terre aux airs

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur