En direct

De l'humain dans le béton
PHOTO - 13633_830100_k2_k1_1953536.jpg - © PHOTOS : LUC BOEGLY

De l'humain dans le béton

MARGOT GUISLAIN |  le 22/06/2018  |  MoselleBéton

Pour un centre de soins psychiatriques à Metz, l'agence Richter et associés a conçu un cocon à la fois protecteur et ouvert sur l'extérieur.

Situé à l'entrée du quartier des Hauts de Queuleu, au bord de la départementale qui mène à l'hypercentre de Metz (Moselle) et face au parc d'un concessionnaire automobile, un édifice d'inspiration brutaliste apporte enfin une identité à ce secteur à l'urbanisation diffuse, faisant partie d'une ZAC pourtant créée voici une quarantaine d'années. Conçu par l'agence Richter et associés, ce bâtiment, qui abrite le centre de consultations et de soins psychiatriques de Jury, tire sa force de sa capacité à qualifier un environnement banal par l'expressivité architecturale. Loin d'être systématique dans la production de Jan et Pascale Richter, cet aspect trouve sa justification dans ce paysage sans repères.

L'une des particularités de l'agence est, en effet, de se saisir de ces environnements fuyants pour y faire naître une urbanité. « Offrir une ouverture sur la ville tout en préservant l'intimité, faire écho au paysage tout en protégeant l'individu : chaque projet tente de résoudre d'apparentes contradictions. Mais la conception d'une structure destinée aux soins psychiatriques, parce qu'elle s'adresse à un public fragile au ressenti souvent exacerbé, donne à ces enjeux une importance singulière », soulignent les architectes.

Coque organique. La réalisation du parvis a ainsi donné l'occasion de créer l'espace public urbain manquant et une séquence d'entrée progressive. La végétation, déjà présente sur le site, en est le leitmotiv. Elle prend naissance dans la frange boisée qui borde la parcelle, se répand sur le terrain en un tapis de verdure, accompagne la traversée du parvis par des plantations et, enfin, vient creuser le volume sous forme de jardins intérieurs aux ambiances végétales différenciées. C'est aussi à la nature que renvoie la coque en béton brut qui ceint l'édifice en double peau. Ses lignes sont organiques, sa surface [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

De l'humain dans le béton

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX