En direct

De l’eau de pluie pour climatiser l’aéroport d’Orly

Defawe Philippe |  le 25/03/2005  |  Seine-et-MarneVal-d'OiseYvelinesParisSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Yvelines
Paris
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Hauts-de-Seine
Réalisations
Architecture
Valider

Une partie de l'eau de pluie récupérée à Orly sera réutilisée dans le système de climatisation de l'aéroport. 70.000 mètres cube d'eau par an devraient être économisés.

Un tiers des surfaces de l'aéroport sont recouvertes de bitume et sont donc imperméables, indique Aéroport de Paris (ADP), selon qui "après chaque événement pluvieux, les eaux de pluie ruissellent et peuvent donc être réutilisées".

La réutilisation des eaux de pluies traitées par le Système de traitement des eaux pluviales (STEP) permet d'économiser 70.000 mètres cube d'eau par an, soit l'équivalent de 200.000 euros au prix du m3 d'eau a en effet annoncé ADP dans un communiqué.
"Les eaux de pluie qui arrivent sur la plate-forme sont récupérées et traitées dans le Step, puis une partie de cette eau est réutilisée", depuis l'été 2004, "pour la production de la climatisation sur l'aéroport l'été", explique ADP.

Le système de traitement des eaux pluviales, mis en service en 1996 pour un coût de 27 millions d'euros, traite chaque année 4 à 6 millions de mètres cube d'eaux de pluie. Depuis sa mise en service, il a traité quelque 40 millions de mètres cube d'eau.
Notons qu’une petite partie de l'eau récupérée est également utilisée pour alimenter les cuves de prévention incendie.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil