En direct

De l’autre côté

Gilles Rambaud |  le 18/10/2013  |  ParisBouches-du-RhôneCalvadosSeine-MaritimeEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Bouches-du-Rhône
Calvados
Seine-Maritime
Europe
Nord
France entière
Valider

Thierry Robert, 53 ans, a quitté Bergerat Monnoyeur pour prendre la direction matériel de NGE.

«Je suis un ingénieur qui a mal tourné », plaisante Thierry Robert, soulignant sa préférence pour les relations humaines au détriment de la technique. On pourrait également dire que c’est un vendeur qui a mal tourné puisqu’il vient de passer de l’autre côté du bon de commande. En 2012, après vingt-six ans passés à vendre, à entretenir et à louer des machines, il prend la direction du matériel de NGE pour, cette fois, en acheter. « J’ai une vision du commerce qui consiste à satisfaire le client pour qu’il revienne chez vous. De la même manière, je veux être un acheteur satisfait par ses fournisseurs », explique celui qui trouve également son plaisir dans la boue des chantiers. En 1985, jeune diplômé de l’École des hautes études d’ingénieur, Thierry Robert sait déjà qu’il ne reprendra pas l’hôtellerie familiale. Il entre dans l’industrie, chez Danone, pour s’occuper d’une ligne de production. Échec ! « J’ai vite senti que cela n’allait pas. Pas de chaleur humaine ; c’est la chaîne qui domine tout. » Il déniche une petite annonce passée par Bergerat Monnoyeur, le représentant français d’une marque connue : Caterpillar. Il signe et découvre les chantiers. « Des métiers durs : le froid, la pluie, le risque, l’urgence. Mais de vrais contacts où la poignée de main compte encore. » Le secteur lui plaît, et l’entreprise tout autant. Bergerat Monnoyeur, imitant une méthode chère à Caterpillar, change rapidement l’affectation de ses cadres. Thierry Robert passe successivement à Lille, à Péronne, à Rouen, à Caen; puis c’est la Roumanie ; enfin, retour en France, à Aix-en-Provence avant de remonter à Paris. « On me demande de créer un réseau de location. Il fallait tout apprendre. » C’est en constituant ce parc à louer qu’il fait ses premières armes en tant qu’acheteur. Il aime se battre pour bien acheter, d’autant qu’il reste au contact de ce secteur qui lui plaît tant. Or sa mutation suivante  la direction d’Eneria, filiale industrielle de Bergerat Monnoyeur  l’éloigne des chantiers. Vingt-cinq ans après Danone, il dresse le même constat : la froide industrie ne lui convient pas. C’est l’opportunité de retourner dans les travaux publics qui lui fait franchir le miroir pour entrer chez NGE. Évidemment, ce transfert interroge. Cet ancien Caterpillar va-t-il privilégier cette marque ? « Non. Jamais le parc ne passera 100 % Caterpillar. En tant que vendeur, j’ai pu mesurer la compétitivité de toutes les marques. Je connais les forces et les faiblesses de chacun. » Va-t-il avoir massivement recours à la location ? « La location va être gérée par le service matériel. La meilleure des locations, c’est celle d’une machine de notre propre parc. Cela étant dit, la location externe apporte une flexibilité lors d’à-coups de charge. Il serait absurde de ne pas y faire appel. » Bergerat Monnoyeur servira-t-il de modèle pour l’organisation de son service ? « Ce n’est pas transposable. NGE, c’est 40 filiales, certaines très spécialisées avec des matériels ferroviaires, des machines de fondation, des prototypes, etc. Je veux mettre en place une organisation qui soit propre à NGE et qui tiendra compte des particularités de chacun, tout en s’appuyant sur un socle commun. En revanche, il y a chez Bergerat Monnoyeur une culture du client qui, elle, est transposable, pour peu que l’on considère notre travail comme un acte commercial interne à l’entreprise. » Avoir la satisfaction du chantier comme préoccupation première du service matériel, ce n’est ni du Bergerat ni du Caterpillar : c’est du Thierry Robert.

PHOTO - 750536.BR.jpg
PHOTO - 750536.BR.jpg - © vincent Leloup
Bio express

1960 : naissance à Reims
1985 : diplômé HEI (Hautes Études d’ingénieur)
1986 : entre chez Bergerat Monnoyeur
1999 : ouvre la filiale de Bergerat en Roumanie
2003 : développe l’activité location au sein de Bergerat et crée BM Location
2010 : prend la direction d’Eneria
2012 : directeur matériel de NGE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur