En direct

De brique, de bois et d'espace

Eve Jouannais |  le 15/09/2017  |  ImmobilierArchitectureRéalisationsBâtimentVal-de-Marne

Equipement scolaire -

Massif mais ouvert sur l'extérieur, le collège Robert-Desnos d'Orly se veut l'élément structurant d'un quartier en cours de recomposition. Un lieu où la lumière circule autant que le savoir.

«Un collège est à la fois un lieu d'enseignement, un lieu de vie et de sociabilité, et un équipement structurant pour la ville », pose d'emblée l'architecte Emmanuelle Colboc, dont l'agence a conçu à Orly (Val-de-Marne) le collège Robert-Desnos, qui accueille quelque 600 élèves. Construit dans la ZAC Calmette, à la limite de la ville ancienne, sur une friche laissée par la démolition d'immeubles des années 1960, il remplace un établissement qui se trouvait près de là, au cœur même de la cité Calmette. Sa nouvelle localisation le rapproche du centre-ville.

Cet équipement public « affirme sa présence, s'impose par sa masse », avance Nathalie Bousquet, chargée d'opération pour le conseil départemental du Val-de-Marne. « Ce n'est pas une architecture de l'effacement », conclut-elle. Le parement en briques pleines maçonnées à la main met en valeur les volumes simples et confère au bâtiment une belle unité. Ce revêtement répond à une recherche d'épaisseur, permet un jeu de modénature, et recouvre l'isolation extérieure (le bâtiment affiche une cible RT 2012 - 30 %). Par son épannelage, sa disposition sur le terrain et sa matérialité, le nouveau collège permet d'appréhender le site au sein de son environnement, dans un tissu urbain assez distendu, notamment au sud du côté de l'avenue Marcel-Cachin. La construction contribue à hiérarchiser les espaces publics alentour.

Une cour structurée en plusieurs espaces. L'établissement s'élève sur trois étages qui accueillent les salles de classe, le long de la rue du Docteur-Calmette au nord-ouest, et se retourne pour former un U avec d'un côté le réfectoire de plain-pied, et de l'autre l'administration sur deux niveaux. Le gymnase constitue une quatrième aile, détachée des autres, en bordure de parcelle sur une diagonale est-ouest ; bénéficiant d'horaires d'ouverture plus larges que le collège, il est directement accessible depuis la rue. A l'articulation du bâtiment abritant les salles de classe et du gymnase, se glisse le parvis d'entrée qui précède le hall en double hauteur et en transparence sur l'intérieur du site. Les briques vernissées des bancs et du mur auquel ils s'adossent apportent chaleur et vivacité à cette séquence d'entrée. Cernée par les bâtiments, la grande cour arborée est constituée de différents espaces que peuvent s'approprier les collégiens. Les quelques marches le long du réfectoire qui rattrapent le dénivelé peuvent ainsi faire office de bancs, le préau comme le porte-à-faux de l'administration offrent des abris, et un espace extérieur un peu à l'écart borde le gymnase.

Lumière directe et second jour. A la masse des volumes extérieurs répond la luminosité des espaces intérieurs, dont la variation résulte des creux et avancées en façade côté rue, des grandes baies vitrées côté cour. Au sud, elles sont protégées par l'avancée du préau en rez-de-chaussée, et par des lames verticales en aluminium pour les étages. Tous les couloirs entre les salles de cours bénéficient de lumière naturelle, qui entre par leurs extrémités et par une courette d'accès secondaire ménagée dans un retrait de la façade, entre une salle polyvalente et une salle des parents accessibles indépendamment du reste de l'établissement. Ces sources lumineuses directes sont complétées par un apport en second jour à travers les impostes vitrées verticales des salles sur le couloir. Ici un mur en bois à claire-voie, là une ouverture dans un mur qui encadre un morceau d'escalier, ailleurs une terrasse entre deux salles : autant de manières de relier les différents espaces sans pour autant qu'ils se confondent.

Maîtrise d'ouvrage : conseil départemental du Val-de-Marne.

Maîtrise d'œuvre : Emmanuelle Colboc & associés, architecte. Johan Leport, chef de projet. BET : Ingérop (TCE, économiste) ; Oasiis (HQE) ; Cobe (paysagiste) ; Novorest (cuisine).

Entreprise générale : Eiffage Construction Equipements.

Surface : 5 912 m2

SP. Montant des travaux : 13,5 M€ hors taxes.

PHOTO - 8934_565775_k2_k1_1376556.jpg
PHOTO - 8934_565775_k2_k1_1376556.jpg
PHOTO - 8934_565775_k3_k1_1376557.jpg
PHOTO - 8934_565775_k3_k1_1376557.jpg
PHOTO - 8934_565775_k4_k1_1376558.jpg
PHOTO - 8934_565775_k4_k1_1376558.jpg
PHOTO - 8934_565775_k5_k1_1376559.jpg
PHOTO - 8934_565775_k5_k1_1376559.jpg
PHOTO - 8934_565775_k6_k1_1376560.jpg
PHOTO - 8934_565775_k6_k1_1376560.jpg
PHOTO - 8934_565775_k7_k1_1376561.jpg
PHOTO - 8934_565775_k7_k1_1376561.jpg
PHOTO - 8934_565775_k8_k1_1376567.jpg
PHOTO - 8934_565775_k8_k1_1376567.jpg
PHOTO - 8934_565775_k9_k1_1376568.jpg
PHOTO - 8934_565775_k9_k1_1376568.jpg

Commentaires

De brique, de bois et d'espace

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX