Industrie/Négoce

DBS Drive ouvrira deux nouvelles adresses en 2018

L’enseigne de CGR, véadiste champenois spécialiste du second œuvre technique, ambitionne de détenir une quinzaine de comptoirs automatisés sur l’ensemble du territoire.

Déjà implanté depuis trois ans en région parisienne à Créteil (Val-de-Marne), Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et Nanterre (Haute-Seine), DBS Drive -pour Drive Bâtiment Service-, a ouvert au cours de l’année 2017 ses deux premiers comptoirs robotisés en province : Reims en mars et Lille en novembre.

Ils reprennent le schéma de drive solo inauguré en 2014 par l’enseigne : un point retrait adossé à un espace d’accueil et d’exposition ; des commandes passées en agence ou par téléphone, fax et Web ; la disponibilité immédiate de 8500 références dont 6000 traitées en mode automatique par un transstockeur ; la préparation des colis en 12 minutes ; la possibilité de retirer la commande 24h/24. « Notre solution est une vraie réponse à de vrais besoins, explique Elise Liesch, la directrice générale de DBS Drive. Les artisans recherchent de la disponibilité et de la rapidité. Chez DBS Drive, ils n’attendent pas et ils repartent avec leur matériel. »

L’enseignée créé en 2014 par Comptoir général de robinetterie (CGR), distributeur champenois spécialiste du second œuvre technique, veut désormais ouvrir deux à trois adresses par an en France. « Notre ambition, détaille Elise Liesch, est d’assurer une couverture nationale avec un parc d’une quinzaine d’établissements. Nous allons ouvrir deux nouveaux sites en 2018. »

CGR n’a eu de cesse d’évoluer

Pour rappel, en transformant tout d’abord son activité de négoce traditionnel en modèle de vente à distance et de vente par commerciaux (65 itinérants et des sédentaires en binôme), CGR a réussi à s’assurer une couverture nationale, à partir de sa base logistique de Tinqueux, près de Reims. De même, partie d’une spécialisation sur la robinetterie et la plomberie, l’entreprise a élargi progressivement son plan de vente au génie climatique, à l’outillage, au supportage et, plus récemment, à l’électricité. CGR propose désormais 22 000 références sur ses trois divisions – Industrie, Habitat et Génie climatique – et réalise un CA autour de 80 M€ (2015) en livrant sur l’ensemble de l’Hexagone, en 24 heures, toute commande passée la veille jusqu’à 17 heures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X