En direct

Dans les Ardennes, une rentrée en pente douce

Marie-Douce Albert |  le 01/09/2016  |  revinArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
revin
Architecture
Valider

Dans les hauteurs de Revin (Ardennes), le lycée polyvalent Jean-Moulin accueille ses élèves dans ses nouveaux murs, conçus par l’agence d’architecture Duncan Lewis. Le vaste bâtiment tâche de se fondre dans le flanc de la montagne tout en offrant à ses occupants des vues splendides sur la vallée de la Meuse.

Le nouveau lycée Jean-Moulin de Revin, dans les Ardennes, est un bâtiment-paysage… Ou peut-être davantage un « bâtiment-rizière ». L’édifice qui surplombe les méandres de la Meuse dévale en effet la pente du massif montagneux en une série de plateaux successifs et se camoufle sous une cascade de toitures végétalisées foisonnantes. Mais ce nouvel établissement réalisé par l’agence de l’architecte Duncan Lewis, ne s’insère pas seulement dans un lieu magnifique. Il s’efforce aussi de l’offrir aux quelque 700 élèves qui y font leur rentrée, ce 1er septembre.

« Alors que l’ancien lycée était constitué de cinq barres posées sans aucun rapport avec le site, nous avons conçu un bâtiment mono-orienté à l’ouest mais dans lequel tout le monde bénéficie d’une vue sur le fleuve », explique Duncan Lewis. Pour assurer cette vision dégagée, le gymnase qui a été construit en limite de parcelle dès 2013 avait d’ailleurs été semi-enterré.

Le pôle d'enseignement de 11 000 m² se divise en plusieurs lanières d’un seul niveau (à part le corps de bâtiment supérieur qui accueille l’administration sur deux niveaux). Installées sur 17 mètres de dénivelé, ces strates accueillent des salles de classes réalisées avec une charpente soit en bois soit en métal, en fonction de leur profondeur. L’ensemble s’articule autour d’un vaste espace commun couvert qui tire lui aussi profit de la pente ardennaise. Sous la voûte de cette « Agora » centrale, qui à elle seule représente 2 800 m², les élèves déambuleront et se croiseront sur une rampe qui zigzague sur quasiment un kilomètre. Une promenade assez spectaculaire et ce, en dépit de rambardes aussi voyantes qu’obligatoires.

Maîtrise d’ouvrage : région Alsace Champagne-Ardennes Lorraine.

Maîtrise d’œuvre : Duncan Lewis,  architecte mandataire ; Jean de Giacinto  et Off Architecture (Manal Rachdi et Tanguy Vermet), architectes associés ; Egis Grand Est, BET TCE ; Barthes Bois, BET structure bois ; Elioth - groupe Egis, BET HQE ; Echologos acousticien ; Base, paysagiste.

Surface : 18 005 m² SHOB dont 11 000 m² pour le lycée, 3 281 m² pour le gymnase, 1 575 m² pour l’internat. (Encore à construire : 2 148 m² de logements de fonction).

Performance : le bâtiment d’enseignement est labellisé BBC et certifié HQE.

Coût des travaux : 30 049 500 € HT (démolition et désamiantage compris).

Calendrier : concours : 2008, livraison gymnase et internat : 2013, livraison loge et infirmerie : 2014, livraison bâtiment d’enseignement : 2016.

Principales entreprises : Urano (terrassement), Ferracin (gros œuvre), Eiffage TP Est (VRD), Ecologgia (charpente bois), Framatec (charpente métal), Cibetanche (couverture bardage), ID Verde (espaces verts), Bluntzer (menuiseries extérieures).

Commentaires

Dans les Ardennes, une rentrée en pente douce

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur