En direct

Dans l’Ouest, les chantiers devraient rester fermés toute la semaine
Chantier de construction d'une salle festive à Riec-sur-Belon dans le Finistère (commune de Riec-sur-Belon, maître d’ouvrage; Guinée*Potin, architecte mandataire): à l'arrêt ! - © Guinée*Potin

Dans l’Ouest, les chantiers devraient rester fermés toute la semaine

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 23/03/2020  |  EntreprisesCoronavirusOuest et CentrecnoaFFB

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Entreprises
Coronavirus
Ouest et Centre
cnoa
FFB
Capeb
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Nous demandons la suspension des délais d’instruction des procédures d’urbanisme », Olivier Pavy, AMF
  2. Contournement autoroutier de Strasbourg: 800 salariés au repos forcé
  3. Coronavirus: entre chantiers et santé, le CHU de Bordeaux s’organise
  4. Nouvelle-Aquitaine: un plan d’urgence économique de 50 millions d’euros
  5. Chantiers des régions: un traitement au cas par cas
  6. A Toulouse, Tisséo a stoppé les chantiers du métro et du téléphérique
  7. La FFB Grand Paris recommande à nouveau de stopper les chantiers
  8. L’agglomération du Grand Avignon ferme le chantier de restauration de l’opéra
  9. Coronavirus : Blois suspend sa passerelle sur la Loire
  10. Dans l’Ouest, les chantiers devraient rester fermés toute la semaine
  11. Le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers
  12. Contre l’avis du gouvernement les chantiers s’arrêtent dans les Pays de la Loire
  13. Arrêts de chantier : Vinci décide au cas par cas
  14. En Bretagne, la FFB recommande l’arrêt des chantiers
  15. Coronavirus: dans les Hauts-de-France, les entreprises générales ferment leurs chantiers
  16. Dans le Rhône, les chantiers se mettent en pause
  17. Covid-19 : en Paca, les entreprises sont dans l’expectative
  18. Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine: souplesse, attente et incertitudes
  19. Coronavirus: priorité à la sécurité pour les entreprises en Occitanie
  20. Bordeaux Métropole prend des mesures pour les chantiers
  21. Coronavirus: les maîtres d’ouvrage d’Occitanie s’adaptent
  22. La Capeb appelle à l'arrêt des chantiers, sauf exceptions
  23. Chantiers : comment continuer, comment arrêter ?

Malgré l’accord national de continuité de l’activité conclu avec l’Etat, en Bretagne et dans les Pays de la Loire, la consigne est de suspendre les chantiers pour cette semaine encore.

Après une semaine de bras de fer entre les entreprises de BTP, à l’arrêt pour des raisons de sécurité ou d’approvisionnement, et l’Etat qui souhaitait les voir reprendre le travail, la semaine qui s’ouvre s’annonce tout aussi confuse.

Si le gouvernement et les fédérations du BTP (FFB, FNTP, Capeb) sont parvenus à un accord pour favoriser la reprise des chantiers, la maîtrise d’œuvre s’est montrée plus ferme. Dans un communiqué, le Conseil national de l’ordre des architectes a déclaré qu’ils n’accepteront pas une reprise « à risque » des chantiers. Sur le terrain, ce message ferme semble très largement partagé.

Sur le même sujet Pour l’Ordre des architectes : «Pas de reprise «à risque» des chantiers»

La position de la maîtrise d’ouvrage attendue

En revanche, la maîtrise d’ouvrage est plus ambiguë. « On attend des gestes clairs de la part des donneurs d’ordres publics et privés » déclare Nicolas Lebon, secrétaire général de la FFB de Bretagne.

Même attente dans les Pays de la Loire. « Podeliha, le plus important bailleur social de la région a mis tous ces chantiers à l’arrêt mais le mouvement n’est pas unanime chez tous les donneurs d’ordres » déplore Régis Rousseau, président de la FFB des Pays de la Loire. Les promoteurs, par exemple, ne font guère entendre leurs voix et encore moins une seule et même voix.

Localement, les donneurs d’ordres publics sont rares à s’exprimer clairement sur cette question.

Silence radio dans les conseils régionaux de Bretagne ou des Pays de la Loire, ainsi que dans les grandes métropoles comme Nantes ou Rennes. A l’opposé, la Mayenne est l’un des rares départements à stopper tous ses chantiers.

« Cette décision a été prise en concertation avec les acteurs et fédérations professionnelles concernés. Cette mesure importante vise en premier lieu à préserver la santé des salariés du BTP et de leurs familles et limiter la propagation du Covid-19 » a indiqué son président Olivier Richefou.

« L’Italie décide de renforcer son confinement aux seules activités essentielles. Il n’est pas compréhensible que l’on torde le bras aux acteurs du bâtiment pour qu’ils reprennent le travail ! » complète-t-il dans un tweet.

Les entreprises sont partagées

Dans les entreprises, la grande majorité des dirigeants semble se prononcer pour le maintien de l’arrêt des chantiers. Ce message est d’ailleurs relayé par la plupart des fédérations départementales de la FFB ou de la Capeb.

Dans les Pays de la Loire, les deux fédérations estiment qu’il « reste encore trop de zones d’ombre pour permettre la reprise dans de bonnes conditions ce lundi ». « Compte tenu de ces éléments, nous maintenons notre consigne de suspension des chantiers pour la semaine prochaine afin de préserver nos salariés et ménager la responsabilité des chefs d’entreprise » indique un communiqué commun entre la Capeb et la FFB des Pays de la Loire.

Pour Régis Rousseau, président de la FFB régionale, « il n’est pas question de demander à nos entreprises de reprendre le travail tant que nous n’avons pas le document de l’OPPBTP précisant les protocoles de sécurité, adaptés au coronavirus ». Mais le dirigeant va plus loin. « Le gouvernement devrait préciser clairement quels sont les chantiers où nous avons l’obligation de travailler, ceux en lien avec l’activité vitale du pays, et ceux où nous avons interdiction de le faire comme les chantiers neufs, certains chantiers de particulier, etc. ».

La Bretagne du BTP est sur la même longueur d’onde. « Ces protocoles de sécurité ne seront vraisemblablement pas prêts avant mardi, voire mercredi prochain » indique-t-elle dans un document envoyé à tous les adhérents en leur conseillant d’attendre qu’ils soient rédigés avant de reprendre le travail. « Il faudra voir, ensuite, si ces protocoles de sécurité sont applicables sur vos chantiers et si vous pouvez véritablement reprendre le travail, ou pas. Ce sera du cas par cas : entreprise par entreprise et chantier par chantier » poursuit-elle. Et de conclure : « compte tenu de l’évolution journalière de la pandémie, et à l’heure où l’Italie et l’Espagne arrêtent toute activité non essentielle et arrêtent de ce fait les chantiers du BTP, nous serons amenés à réajuster notre recommandation au fil de la semaine ».

Commentaires

Dans l’Ouest, les chantiers devraient rester fermés toute la semaine

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur