En direct

Danone converge vers Rueil-sur-Seine
La couleur blanche de Convergence évoque le lait, à la base de nombreux aliments produits par son locataire. - © STUDIOS D'ARCHITECTURE ORY ET ASSOCIÉS

Danone converge vers Rueil-sur-Seine

le 14/12/2018  |  ImmobilierHauts-de-SeineBureaux

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Hauts-de-Seine
Tertiaire
Bureaux
Valider

Hauts-de-Seine -

 

La première pierre de Convergence, bâtiment situé à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), à deux pas du RER A, a été posée le 3 décembre. L'immeuble accueillera, début 2020, le siège social de Danone (1 600 collaborateurs). Cette réalisation illustrera l'évolution du quartier Rueil 2000, conçu il y a trente ans, qui devient Rueil-sur-Seine. « On reconstruit la ville sur la ville tout en introduisant de l'humain, avec la création de logements et de commerces », explique Patrick Ollier, maire de la Ville.

Développant 25 107 m² de bureaux (avec 251 m² de commerces), Convergence se caractérise par une volumétrie aux

formes arrondies. « C'est un immeuble pas trop strict, construit autour d'un patio intérieur, jouant sur la transparence et la lumière. Sa blancheur suggère une fraîcheur en phase avec l'activité du locataire », explique l'architecte Jean-Jacques Ory. Le matériau : un aluminium blanc agrémenté de bandes foncées. A l'intérieur, salles intimistes et zones d'échanges répondent aux évolutions des modes de travail : réunions informelles, bureaux nomades…

Locataire unique pendant 12 ans. Loué pour douze ans à un locataire unique, Danone, Convergence est « plus qu'un projet immobilier », pour François Eyraud, directeur général de Danone Produits Frais France, il « nous questionne sur de nouvelles façons de travailler, plus transversales. » « Le bâtiment résulte d'une coconstruction avec Danone, qui a tenu compte des possibilités d'organisation à l'avenir, mais il est aussi le fruit d'une concertation avec le voisinage : nous n'avons pas eu de recours », se félicite Christian Terrassoux, président-fondateur de Pitch Promotion, le promoteur.

« Nous parions sur un immeuble de bureaux inséré dans la Métropole, et sur un immeuble intelligent », indique pour sa part Stéphane Amine, P-DG du Groupe Inovalis-Advenis, propriétaire de l'édifice.

Maître d'ouvrage : Inovalis/Pitch Promotion .

Maître d'ouvrage délégué : Pitch Promotion.

AMO : Aupera, filiale d'Inovalis.

Maître d'œuvre d'exécution : Gemo. Architecte : Ory & Associés.

Architecte d'intérieur : Studio Jean-Philippe Nuel. Paysagiste : Architecture & Jardins. Entreprise générale : Eiffage Construction.

Montant des travaux : 180 millions d'euros.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur