En direct

Cyber risque, quelle protection possible ?
Publi-rédactionnel

Cyber risque, quelle protection possible ?

le 13/10/2020  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Numérique
Valider

Intrusion serveur, phishing, propagation de virus, rançongiciel… Les cyber attaques sont de plus en plus fréquentes. Elles touchent toutes les entreprises et peuvent avoir de lourdes conséquences.

Une cyber criminalité en hausse

En mai 2017, le virus WannaCry a touché 300 000 ordinateurs répartis dans plus de 150 pays et obligé des entreprises à stopper leur outil de production, leur système de gestion de commande ou leur outil de facturation. Il leur a fallu des semaines pour retrouver une activité normale, ce qui a fortement impacté leur chiffre d’affaires, ainsi que la confiance de leurs clients et partenaires, sans compter les frais engagés pour réparer ces dégâts.

La France est dans le TOP 10 des pays où la cybercriminalité est la plus active, et dans 77% des cas, elle vise une PME. Le télétravail massif pratiqué depuis quelques mois, peut être source de vulnérabilité supplémentaire : les connections à distance peuvent créer des failles dans les systèmes informatiques, ou permettre à des personnes mal intentionnées d’accéder à des ressources mal protégées.

« Selon une étude menée par le CESIN (Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique), près de 80% des entreprises françaises ont été touchées par une cyber attaque en 2018, avec un coût moyen de plusieurs centaines de milliers d’euros » (1)

Un premier niveau de protection : la prévention

Face à la multiplication des attaques aux formes variées touchant toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, celles-ci peuvent se protéger.
Un premier niveau d’intervention consiste à multiplier les actions de prévention, parmi lesquelles : renforcer la sécurisation des équipements, effectuer des sauvegardes sur des serveurs, changer régulièrement les mots de passe, et sensibiliser les collaborateurs à la cyber vigilance.

En complément de la prévention, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à transférer le risque vers leur assureur. Souscrire un contrat d’assurance cyber permet d’être aidé en cas d’attaque et d’être couvert contre les conséquences pécuniaires des actes de cyber criminalité.

Un second niveau de protection : le transfert du risque vers l’assureur

Le contrat d’assurance SMABTP a été conçu spécifiquement pour les professionnels de la construction et de l’immobilier. Il donne accès 24h/24 et 7J/7 à une plateforme d’assistance et de gestion de crise pour déterminer la nature et l’ampleur de l’attaque. L’entreprise est alors accompagnée dans la mise en place d’actions pour limiter les dégâts et les réparer.

L’assurance prend en charge les frais d’assistance et les frais supportés par l’assuré : frais de décontamination, frais de reconstruction des données, perte d’exploitation, coût de notification à la suite d’une fuite de données personnelles... L’assuré bénéficie également d’une garantie en cas de réclamation d’un tiers à la suite de la compromission de données personnelles ou d’atteinte à des données confidentielles, lorsque par exemple un virus informatique a été propagé par l’assuré vers ses clients ou fournisseurs.

La TRC Cyber : maîtriser le cyber risque dans l’acte de construire.

Partage de données via des plateformes ou maquette numérique, les chantiers actuels et l’ensemble de leurs intervenants sont très exposés à la cyber malveillance et à ses conséquences. Aussi, SMABTP, leader de l’assurance construction, étend les garanties de la TRC classique avec son contrat TRC-cyber : l’entreprise et tous les intervenants d’un chantier sont protégés contre une cyber attaque, une cyber extorsion.

Le dispositif prévoit la mise en place d’une plateforme d’assistance et l’intervention d’un expert.

Les conséquences financières : frais de décontamination, reconstruction des données, perte d’exploitation ou retard, sont prises en charge.

Pour en savoir plus sur l’assurance des risques cyber.

(1) : Chiffre issu du rapport annuel de la délégation ministérielle aux industries de la sécurité et à la lutte contre les cybermenaces paru en mai 2019.

Contenu proposé par SMA BTP

Commentaires

Cyber risque, quelle protection possible ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil