L'Actu

CVFM, contre les squatteurs du Net

L’agence webmarketing CVFM renouvelle sa gamme de services contre les squatters virtuels de tous types : cybersquatting, positionsquatting, etc.
Le cybersquatting consiste à enregistrer un nom de domaine populaire, une adresse Internet, le plus souvent celui d’une grande entreprise ou d’une personnalité, avec l’intention de le revendre à son propriétaire en titre. Le positionsquatting est défini par CVFM comme « le détournement de trafic par l’achat des premières positions des résultats de recherche d’un moteur ou d’un annuaire sur des marques à forte notoriété. »
CVFM propose depuis trois ans une méthode de gestion centralisée de parcs de noms de domaines. Aujourd’hui elle lance une gamme de services (référencement, noms de domaine, veille) qui permettent de protéger une marque sur l’Internet : veille sur les extensions qui n’ont pas été déposées par une société, récupération à l’amiable avec l’aide de juristes, ou via une procédure auprès de l’OMPI, de noms « cybersquattés »; « lutte » contre le positionsquatting.
Par ailleurs, CVFM est à même de proposer un service international de dépôt et de gestion de noms de domaines. L’agence dispose également de systèmes de détection d’utilisation abusive des marques et de distribution non autorisée.

Focus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X