En direct

Cube2020, concours d'économies d'énergie dans le tertiaire, livre ses premiers résultats
Concours Usages Bâtiment Efficace 2020 ou CUBE2020 - © © Cube2020

Cube2020, concours d'économies d'énergie dans le tertiaire, livre ses premiers résultats

le 15/07/2014  |  TravailEnergieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Performance énergétique
Travail
Energie
Technique
Valider

Le Concours Usages Bâtiment Efficace 2020 ou CUBE2020, qui se déroule du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2014, a permis à 71 bâtiments tertiaires occupés par diverses entreprises et organisations d’entrer en lice sur un principe simple : les bâtiments qui feront les plus grandes économies d’énergie sur une année grâce à la mobilisation de leurs occupants et à un bon pilotage technique auront gagné. Voici les résultats du 1er trimestre.

La première édition nationale est Concours Usages Bâtiment Efficace 2020, ou CUBE2020, est portée par l’Institut Français pour la Performance du Bâtiment (IFPEB) et ses partenaires Bureau Veritas, EDF et Schneider Electric. Son idée consiste à "opposer" les bâtiments participants sur leur capacité à réaliser des économies d'énergies sur une année, du 1er janvier au 31 décembre 2014.

Les résultats du 1er trimestre sont désormais disponibles.

Les cinq premiers bâtiments du classement sont sur une trajectoire de plus de 20% d’économies annuelles, les suivants les talonnent sur des économies entre 10 et 20%. Ces résultats, provisoires, sont issus du premier classement complet à fin mars (voir ci-dessous).

Le classement provisoire de CUBE2020 à fin mars 2014
Le classement provisoire de CUBE2020 à fin mars 2014 - © © CUBE2020

Il existe deux approches pour analyser ces résultats. Une approche plus "technique" et une autre plus "usages", la réalité étant un mélange des deux.

D'un point de vue « technique », certains des candidats avaient réalisé avant le concours des économies liées à l’amélioration des systèmes et à une meilleure conduite des installations techniques. Les courbes des années de référence l’attestent. Les candidats ont commencé 2014 avec une consommation structurellement plus basse que la moyenne des trois années précédentes : ils "performent" donc d’entrée. Certains cependant ont été surpris par l’hiver doux et leur performance est seulement en train de se vérifier.

Importance de l'usage

Dans l’approche plus « usage », il s’agit d’une mobilisation nouvelle ou récente dans l’historique du bâtiment, puisqu'on ne retrouve pas d’amélioration substantielle dans les années de référence. Pour eux, 2014 est l’année des économies. Bien sûr, il y a un peu de technique : les échanges participatifs entre les responsables de CUBE et les utilisateurs ont révélé quelques leviers immédiats d’amélioration (extinction de certains couloirs, zones « mortes », changement de luminaires, etc.)

L’édition 2014 de CUBE révèle donc ce que des éditions similaires américaines 1 ou en européennes 2 ont révélé avant lui : la possibilité de conquérir les premiers pourcents d’économies par l’usage et le pilotage, sans recourir à des travaux.

La performance d'un bâtiment bien conçu et bien exploité techniquement dépend effectivement de la manière dont il est occupé. Il est en effet possible de réaliser plus de 20% d’économies d’énergie en mobilisant les exploitants techniques mais aussi les occupants sur des éco-gestes, tels qu’éteindre les ordinateurs, la lumière, modérer la climatisation... avant même d’engager des investissements lourds qui pourront être programmés dans un second temps ou pour conforter des investissements déjà faits. Une bonne gestion et la mobilisation sont donc les principes simples et fondateurs de ce « challenge » entre bâtiments pour allier « fun » et économies d’énergie.

Qui sont les candidats CUBE ?

Les candidats sont 2/3 en province et 1/3 franciliens, grâce à l’inscription de plusieurs grands candidats avec une assise nationale : EDF, POSTE IMMO (immobilière de LA POSTE) qui a inscrit 11 candidats et SCHNEIDER Electric, ou encore une mobilisation de bâtiments municipaux de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Le concours rassemble 25 entreprises pour 71 bâtiments.

Les candidats ont reçu un « kit participant » important avec de l’information et des outils de déploiement. Il y a 6 podiums et des médailles en fonction des résultats absolus. Des animations, newsletters et échanges de bonnes pratiques sont organisées.

Méthode de classement : l’IFPEB utilise l’IPMVP, protocole international et reconnu, pour qualifier la « situation de référence » de consommation des bâtiments, basée sur les consommations des années 2011, 2012 et 2013, pour qualifier ensuite les consommations en 2014.

1 « Battle of the Buildings » Porté par le Département d’’Etat pour la Protection de l’Environnement (EPA), détails ci-dessous, le concours en est à sa troisième édition. Toutes les informations sur ce lien.

2 Concours « Energy Trophy »

Commentaires

Cube2020, concours d'économies d'énergie dans le tertiaire, livre ses premiers résultats

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur