En direct

Criticat ou la passion du commun

Jean-Louis Violeau |  le 01/10/2008  |  ArchitectureCultureBouches-du-Rhône

La jeune revue bisannuelle Criticat vient de livrer en ce début d’automne son second numéro. Elle s’est formée l’an dernier autour d’un noyau d’anciens rédacteurs du Visiteur, Pierre Chabard, Valéry Didelon et Françoise Fromonot, auxquels se sont joints Marie-Jeanne Dumont et Bernard Marrey ainsi que les deux graphistes de l’agence new-yorkaise Binocular. Souhaitant « renouer avec une critique engagée du monde tel qu’il se construit », ce numéro 2 confirme la volonté de porter le fer énoncée dans la première livraison tout en accentuant son ton incisif.

L’article critique qui probablement condense le plus fidèlement les positions de ce collectif est consacré au Pavillon Noir, le Centre chorégraphique national livré par Rudy Ricciotti en 2007. Françoise Fromonot ne l’épargne guère. Difficile en effet de pardonner ses défauts à un bâtiment entièrement climatisé visité sous le cagnard d’Aix-en-Provence dans une ZAC Sextius Mirabeau au grand axe déserté par ses occupants habituels partis en vacances. C’est indéniable, Françoise Fromonot a le sens de la formule. Même si sa plume se laisse parfois un peu griser par sa facilité. Mais elle touche souvent juste. Lorsqu’elle cherche par exemple à comprendre les ressorts de la popularité d’un architecte, elle en arrive à ce constat : « Parmi [les architectes], beaucoup oscillent entre l’approbation plus ou moins explicite des sorties verbales de Ricciotti, inenvisageables pour un praticien de base et qui rachètent un peu des difficultés rencontrées dans leur exercice quotidien, et une exaspération teintée d’envie face au régime de faveur dont il bénéficie. » C’est vrai, « la société du spectacle transforme [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Criticat ou la passion du commun

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur