Crise financière : la BCE veut injecter encore plus de liquidités

Defawe Philippe |  le 09/10/2007  |  InternationalConjonctureDirective européenneEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Immobilier
Conjoncture
Directive européenne
Europe
Valider

La Banque centrale européenne (BCE) s'est dite prête, lundi 8 octobre, à injecter plus de liquidités dans le circuit monétaire de la zone euro, alors que la nervosité reste importante sur le marché à la suite de la crise des prêts hypothécaires à risque américains. "La BCE va renforcer sa politique consistant à allouer plus de liquidités que le montant du "benchmark" (l'évaluation hebdomadaire des besoins d'argent liquide effectuée par la BCE, NDLR) lors de ses opérations de financement principales" pour répondre aux besoins des banques. Pour la semaine à venir, la banque centrale a estimé ce lundi à 177,5 milliards d'euros le besoin hebdomadaire en liquidités des banques. Le résultat de cette adjudication de routine, qui arrivera à échéance le 17 octobre, sera annoncé mardi. Elle remplacera une précédente adjudication d'un montant de 190 milliards d'euros, effectuée au taux marginal de 4,15% et au taux moyen pondéré de 4,16%, alors que le taux minimum accepté est de 4%. Depuis l'éclatement de la crise du "subprime" cet été, les banques, par peur du risque, hésitent toujours à se prêter entre elles et préfèrent parquer leurs liquidités, ce qui se traduit par une forte poussée des taux lors des adjudications hebdomadaires de la BCE. Et contrairement à ce qu'avait espéré l'institution de Francfort pendant un temps, la confiance n'est pas revenue, comme le reconnaît la BCE dans ce communiqué. Elle "continue à surveiller de près les conditions de liquidités et vise à réduire davantage la volatilité des taux à très court terme", selon le communiqué. Elle espère toutefois que le calme va revenir rapidement sur le marché monétaire. "La BCE vise toujours des conditions de liquidités équilibrées à la fin de la période de réserve", c'est-à-dire sur un mois. Le président sortant du Fonds monétaire international (FMI), l'Espagnol Rodrigo Rato, a également averti lundi que la tourmente était loin d'être passée et que la crise du crédit va affecter les budgets des gouvernements.

Plus d'informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur