En direct

Crédit immobilier : les primo-accédants sont les gagnants de l’été
Les primo-accédants tirent leur épingle du jeu cet été, en empruntant plus et à des taux favorables. - © Phovoir

Crédit immobilier : les primo-accédants sont les gagnants de l’été

S.V. |  le 13/08/2018  |  LogementCrédit immobilierImmobilier résidentiel

Avec une conjoncture favorable sur les taux de crédits immobiliers, le nombre de dossiers traités a été plus important au mois de juillet qu’un an plus tôt, selon le courtier Cafpi. Une catégorie d’acquéreurs tire son épingle du jeu : les primo-accédants qui cherchent à emprunter plus.   

L’été, une période idéale pour emprunter ? Selon une étude dévoilée en août par le courtier Cafpi, le nombre de nouveaux dossiers de crédit immobilier traités en juillet a dépassé celui de juillet 2017. « On assiste à un basculement, avec une production qui s’accélère doucement. En juillet, nous avons réalisé 300 dossiers de plus [qu’un an plus tôt], ce qui est de bon augure pour le second semestre », indique Laurent Desmas, président du directoire de Cafpi.

La cause de cette bonne santé : le maintien des taux à un niveau très bas. Les particuliers ont ainsi emprunté à 0,89% en moyenne sur 10 ans, 1,18% sur 15 ans, 1,39% sur 20 ans et 1,63% sur 25 ans (voir tableau ci-dessous).

207 226 € sur 240 mois

Dans ce contexte, une catégorie d’acquéreurs ressort gagnant : les primo-accédants. « Grâce à la conjoncture toujours favorable sur les taux, [ils] profitent de l’été pour accéder à la propriété. Ils cherchent même à emprunter plus, quitte à allonger leur durée de prêt, pour pouvoir réaliser leur rêve d’être propriétaire », note Cafpi.

Le montant de l’emprunt moyen poursuit ainsi sa hausse et atteint désormais 207 226 € sur 240 mois en juillet 2018, contre 205 283 €, sur la même durée de 240 mois en juin. Chez les autres accédants, la tendance est aussi à la hausse : le montant d’emprunt passe de 247 691 € sur 202 mois en juin à 257 880 € sur 202 mois en juillet.

Jusqu’à 35 ans de durée d’emprunt

De leur côté, les banques continuent de se livrer une concurrence féroce. Elles sont ainsi prêtes à livrer quelques concessions. « On le voit notamment avec le succès des crédits longs », observe Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi. Certains établissements vont en effet jusqu’à 35 ans de durée d’emprunt pour les primo-accédants. Et ce, malgré les mesures qui leur ont été défavorables en début d’année, comme la suppression de l’APL accession ou encore le recentrage du prêt à taux zéro.

Et cette bonne tendance devrait se poursuivre au mois d’août pour l’ensemble des accédants, Cafpi ayant négocié des taux pouvant aller jusqu’à 0,70% sur 10 ans, 1,05% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. Et de conclure pour le courtier : « les évolutions de la rentrée de septembre permettront de confirmer ou d’infirmer cette tendance. »

Commentaires

Crédit immobilier : les primo-accédants sont les gagnants de l’été

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur