Création d’entreprise : « Trois chantiers presque signés en un mois »
Valentin Caire, ID Construction, Noidans-lès-Vesoul

Création d’entreprise : « Trois chantiers presque signés en un mois »

Laurent Duguet |  le 06/12/2019  |  100 % gros œuvre Moi, artisan Conception-réalisationHaute-SaôneTerrassement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Moi, artisan
Conception-réalisation
Haute-Saône
Terrassement
Entreprise générale
Valider

Créer son entreprise, grand projet d'une vie, aventure souvent semée d'embûches, est une expérience forte pour toutes celles et tous ceux qui se lancent. Le Moniteur des Artisans donne la parole à Valentin Caire, qui vient de créer ID Construction, une entreprise de conception et réalisation de bâtiment tout corps d’état, à Noidans-lès-Vesoul en Haute-Saône.

« J'ai créé ID Construction en juillet 2019, et l'entreprise a réellement démarré au 1er septembre. Je suis ingénieur spécialisé en génie civil, formé à l'Insa* de Strasbourg. J'ai travaillé quatre ans chez Bouygues Bâtiment Nord-Est, à Besançon puis j'ai suivi mon ancien chef à Sochaux sur la conception-réalisation de bâtiments tous corps d'état. Début 2019, j’ai voulu m'épanouir professionnellement.

La création m'a pris quelques mois, pour cadrer le business plan et le choix de l'implantation. J'ai contacté la chambre des métiers et de l'artisanat, suivi le stage préalable à l'installation (SPI) et créé mon entreprise en Sasu**, parce que, même si les charges sont plus importantes, je dispose d'une meilleure couverture sociale. J'ai bénéficié d'un prêt d'honneur Initiative Haute-Saône et d'une avance remboursable Ardea de la région Bourgogne-Franche-Comté, que je vais bientôt recevoir.

Mon projet consiste à développer une entreprise de gros œuvre et terrassement et à proposer une offre de conception-réalisation de bâtiments clés en main, neufs ou rénovés, auprès de professionnels, industriels, professions libérales… J'ai investi dans du petit matériel (électroportatif, plate-forme individuelle roulante, garde-corps, etc.) et je loue les engins lourds. J'ai adhéré à la Capeb, grâce à laquelle je peux bénéficier de prix fournisseurs ainsi que m'appuyer sur les services juridique et technique en cas de besoin, par exemple avec les contrats de sous-traitance. J'ai également sélectionné un comptable.

Le premier mois est mitigé. Trois opérations, pour un montant de 55 000 €, sont presque signées. C'est l'exécution d'un chantier qui constituera le meilleur engrenage commercial. Dans six mois, ce sera l'heure d'un premier bilan et, je vais construire avec mon chef de chantier le carnet de commandes d'ici là. »


* Insa : Institut national des sciences appliquées, école de formation d'ingénieurs.
** Sasu : Société par actions simplifiées unipersonnelle.

Commentaires

Création d’entreprise : « Trois chantiers presque signés en un mois »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur