En direct

WeWork annonce son entrée en bourse
L'espace WeWork dans le quartier du Marais, Paris 3è. - © WeWork

WeWork annonce son entrée en bourse

Marie-Noëlle Frison, avec AFP  |  le 30/04/2019  |  WeWorkCoworkingTertiaireParisAmériques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
WeWork
Coworking
Tertiaire
Paris
Amériques
Valider

Après plusieurs levées de fonds, la licorne new-yorkaise spécialisée dans le coworking vient d'annoncer son entrée en bourse. Malgré son ascension fulgurante, l'entreprise n'est pas encore rentable. 

Après AirbnB, Pinterest et Uber, c’est au tour du spécialiste du coworking WeWork de faire ses premiers pas sur les marchés boursiers. Neuf ans après sa création à New York en 2010, la licorne, valorisée à hauteur de 47 milliards de dollars et désormais présente dans 35 pays, dont la France, vient d’annoncer avoir envoyé son dossier d'entrée en Bourse au gendarme boursier américain (SEC).

Officiellement rebaptisée The We Company depuis janvier dernier, l'entreprise est l'exemple le plus emblématique du "coworking", apparu dans les années 1990 et devenu ces dix dernières années l'une des grandes tendances de l'immobilier de bureaux.

Sur le même sujet Le coworking explose en Ile-de-France

Le groupe doit une bonne partie de sa croissance rapide à l’investisseur japonais SoftBank, qui a investi environ dix milliards de dollars depuis 2017, dont deux milliards cette année.

Diversification des activités

Ces levées de fonds ont permis à We Work de diversifier son modèle économique en investissant dans la pierre : fin 2017, l'entreprise a annoncé le rachat d'un luxueux grand magasin new-yorkais, montrant du même coup son intention de chambouler la distribution en mêlant co-working et shopping.

WeWork s'est aussi lancé dans la location d'appartements et dans les salles de gym. Il a également acheté une école de codage informatique à New York.

Modèle coûteux

Malgré son ascension rapide, l'entreprise est fondée sur un modèle de développement coûteux : selon la chaîne américaine CNBC, l'entreprise a perdu 1,9 milliard de dollars en 2018 pour un chiffre d'affaires de 1,8 milliard.

En France, We Work dispose de 13 espaces de coworking, exclusivement dans Paris intra-muros, où il propose la location de postes de travail autour de 450 euros par mois en moyenne.

Sur le même sujet WeWork : « En régions, maires et promoteurs nous sollicitent »

Commentaires

WeWork annonce son entrée en bourse

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur