Immobilier

Coworking : lancement d’une mission sur les villes moyennes et rurales

Mots clés : Gouvernement

Le ministère de la Cohésion des territoires a confié à Patrick Levy-Waitz, président de la fondation « Travailler autrement », une mission sur le coworking dans les territoires détendus. Ce dernier rendra un rapport d’étape à la fin du mois de mars, avant de remettre un rapport d’approfondissement à la fin du mois de juin 2018.

Le coworking devient un sujet de réflexion pour le gouvernement. Une mission Coworking lancera en juin des propositions concrètes pour développer les espaces de travail collaboratif dans les villes moyennes et les zones rurales, afin d’aider à réduire les « fractures territoriales », annonce le ministère de la Cohésion des territoires, dans une lettre de mission datée du 19 janvier 2018.

Confiée à Patrick Levy-Waitz, président de la fondation « Travailler autrement » et du groupe de portage salarial ITG, cette mission devra d’une part « identifier les modèles [de coworking] les plus adaptés aux territoires », et d’autre part « les freins réglementaires ou législatifs » à lever, précise Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires. Objectif : « établir un diagnostic partagé avec les acteurs […] sur la dynamique des espaces de coworking », écrit le ministère.

 

« Lutter contre les fractures territoriales »

 

Un « premier rapport d’étape » verra le jour fin mars, avant la remise d’un « rapport d’approfondissement » à la fin du mois de juin. L’enjeu est de « créer une dynamique participative avec l’ensemble des acteurs du secteur, afin de faire remonter les bonnes pratiques incitant à développer les nouveaux usages de travail dans les territoires ruraux », explique Patrick Levy-Waitz.

Car, si à l’heure actuelle, les espaces de travail collaboratifs voient le jour dans les métropoles afin de profiter de leur dynamisme économique, « le besoin de ces tiers lieux est tout aussi grand dans les territoires plus reculés », complète le président de la fondation « Travailler autrement ». Cette réflexion s’inscrit dans la « démarche globale d’aménagement du territoire » du gouvernement, qui vise à « lutter contre les fractures territoriales en matière de logement, de mobilité, de numérique et de développement économique », déclare de son côté Julien Denormandie.

« On voit émerger partout de nouvelles formes de travail, le télétravail, le travail indépendant, les auto-entrepreneurs… et il y a une demande, sur tout le territoire, de ces espaces de coworking, avec des dispositions, un environnement de travail spécifiques », observe Julien Denormandie. La mission reprendra notamment les travaux du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) sur le déploiement du télétravail, qui ont été finalisés au printemps 2017.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X