Transport et infrastructures

Coupe du monde : le coup d’envoi approche pour Qatar 2022

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Sport

Une étape importante vient d’être franchie avec la désignation en tant que « consultant » de l’ingénieriste américain CH2M Hill. Il supervisera la gestion, la conception et la construction des infrastructures sportives dont 12 stades de dimensions internationales.

La préparation à la Coupe du monde de football 2022, qui se déroulera dans l’émirat qatari s’accélère et vient de franchir une étape importante avec la désignation en tant que « consultant » de l’ingénieriste américain CH2M Hill, le 7 février. La firme du Colorado, qui était en lice avec les bureaux d’études britanniques Mace et Arup ainsi que l’américain Turner International, a été sélectionnée par le Comité suprême Qatar 2022, maître d’ouvrage gérant les travaux nécessaires à l’organisation du Mondial. CH2M Hill, qui a réalisé un chiffre d’affaires 2011 de 2,737 milliards d’€, jouera un rôle équivalent à celui d’assistant à maîtrise d’ouvrage. Sa mission s’achèvera deux ans après la fin du tournoi. Le groupe américain supervisera la gestion, la conception et la construction des infrastructures sportives  (9 stades nouveaux et 3 à reconstruire).
Le groupe rédigera, notamment, les appels d’offres et fixera le calendrier. « Durant les six prochains mois, nous travaillerons ensemble pour développer notre feuille de route », a déclaré Yasir Al-Jamal, le directeur technique du Comité suprême. « Nous pourrons ainsi livrer à temps les projets qui vont nous occuper pour les dix années qui viennent. » Une perspective pas si lointaine, d’autant que la réalisation de ces projets pharaoniques a été accélérée depuis que le Qatar a déposé sa candidature, le 13 février, pour accueillir les Jeux olympiques de 2020.

L’intégralité de cet article est à lire dans le BEM n° 1042

Plus d’informations sur la construction à l’international avec le BEM

 

Focus

Au sommaire du BEM

 

MARCHÉS

RUSSIE Le BTP a progressé de 5% en 2011

 

ENTREPRISES

LOGEMENT Turner frappe un grand coup en Inde

 

L’ENTRETIEN

INGÉNIERIE « Nous voulons créer des Setec russe et brésilienne » – Gérard Massin Pdg de Setec.

 

Et aussi : le fil d’actu, Projets & contrats, Marchés, En direct de Bruxelles, Entreprises, Pratique…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X