En direct

Coup de pouce de la BEI pour le logement intermédiaire
L'aide de la BEI participe au financement de la construction de 12 000 logements intermédiaires. - © © www.phovoir.fr

Coup de pouce de la BEI pour le logement intermédiaire

Barbara Kiraly |  le 04/11/2015  |  EtatBâtimentDirective européenneTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Etat
Bâtiment
Directive européenne
Technique
Valider

La banque européenne d’investissement vient d’octroyer un prêt de 500 millions d’euros à la SNI, filiale de la Caisse des Dépôts. Cet emprunt permettra de financer en partie 12 000 logements intermédiaires dans les agglomérations des zones tendues.

La banque européenne d'investissement (BEI) vient d'accorder un prêt de 500 millions d'euros à la SNI, filiale de la Caisse des Dépôts, pour participer au financement de la construction de 12 000 logements intermédiaires (LI). Pour rappel, les LI sont construits à destination des classes moyennes pour être loués 20% en-dessous du marché. Le prêt, mobilisable sur 5 ans et remboursable en 25 ans, complète l'augmentation de capital de la SNI de 900 millions d'euros.

Ces 12 000 logements habitations devront répondre à des normes énergétiques exigeantes (RT 2012 -15%) et se situer en zone tendue. Au total, la SNI doit réaliser 35 000 logements intermédiaires sur 5 ans. « La SNI aura mobilisé 6,3 milliards d'euros en fonds propres et en financement pour ces habitations intermédiaires », calcule André Yché, président du directoire de la SNI.

En 2014, une première tranche de 10 000 habitations intermédiaires avait été lancée. Dans cette enveloppe, 8 200 logements ont déjà été signés. « 40% se situent en Ile-de-France, 25% en Provence-Alpes-Côte d'Azur et 15% en Rhône-Alpes », estime André Yché. Le reste sera livré dans les autres agglomérations des zones tendues. « Ces pré-commandes ont été conclues avec de grands promoteurs, mais les professionnels régionaux sont en train de rentrer dans la boucle, poursuit-il. Il y a un an, lorsque les promoteurs nous proposaient des opérations, ils essayaient de nous vendre des programmes déjà conçus. Aujourd'hui, ils font du sur-mesure pour coller aux niveaux de rendements et aux prix demandés. » Pour information, la SNI acquiert les programmes de logements intermédiaires 15 à 18% moins chers que les prix destinés au grand public. Une décote rendue possible par l'effet de masse. « Quand on achète 400 logements, on annule les coûts liés à la transaction, » explique André Yché.

La SNI souhaite renforcer son offre de logements intermédiaires en Ile-de-France. Elle a profité de la signature du prêt avec la BEI pour annoncer être en négociation avec trois opérateurs publics « intéressés par le logements intermédiaires ». La SNI souhaite signer un partenariat pour bénéficier prioritairement de leur propriétés foncières. Pour rappel, la SNI a déjà conclu un partenariat avec l'AP-HP et la société du Grand Paris.

Commentaires

Coup de pouce de la BEI pour le logement intermédiaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur