En direct

Coup de froid sur les travaux publics

J.-M. C. |  le 15/11/2013  |  Collectivités localesHaute-Garonne

Haute-Garonne -

« Plus de 1 800 emplois ont été détruits depuis 2008 dans les TP. Une quarantaine d’entreprises disparaît chaque année, les PME et les TPE sont particulièrement touchées », a déclaré Francis Cassin, président du syndicat des travaux publics de la Haute-Garonne, lors d’un dernier point d’activité. Les carnets de commandes n’excèdent pas six mois pour 85 % d’entre elles et se limitent à trois mois pour 40 %. Le chiffre d’affaires serait en baisse ou en stagnation pour plus de 82 % des entreprises, avec une forte dégradation de la trésorerie. Le syndicat dénonce la baisse de la commande publique, qui représente près de 75 % de l’activité d’un secteur. Autres sujets de mécontentement : le recours fréquent à l’entreprise générale dans les marchés publics de chantiers importants, ainsi qu’une exigence de surqualification, avec en corollaire une quasi-impossibilité pour les entreprises du département d’accéder aux quelques opérations majeures, si ce n’est par le biais de la sous-traitance.

Commentaires

Coup de froid sur les travaux publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur