En direct

Côtes-d’Armor Innov’Demeur lance une maison économe en énergie

nathalie bougeard |  le 29/09/2008  |  Côtes d'ArmorFrance entièreCollectivités localesMaison individuelleArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Côtes d'Armor
France entière
Collectivités locales
Maison individuelle
Architecture
Energie
Immobilier
Logement
Valider

«Il s’agit d’une maison passive puisque la consommation annuelle en chauffage est de 47 kWh/m2 », se félicite Claude Doré, actionnaire majoritaire d’IPI, une entreprise créée il y a deux ans à Yffiniac (Côtes-d’Armor) et patron d’Innov’Demeur. Et d’ajouter : « Le prix est de 1 450 euros du mètre carré. » Soit nettement moins cher que les tarifs pratiqués pour des maisons individuelles peu consommatrices d’énergie. Depuis le début 2007, Innov’Demeur a vendu une cinquantaine de maisons de ce type. Il est vrai que les modèles proposés sont de l’ordre du pavillon classique et ne font appel à aucune démarche architecturale. De plus, une innovation de taille allège les tarifs habituels. Ici, pas de parpaings ou de biobriques mais des plaques de béton cellulaire qui viennent entourer une ossature métallique. Plus précisément, pendant que la dalle est coulée, en atelier, des compagnons assemblent l’armature métallique composée de poteaux et pour le toit, d’une charpente en bois. Amené sur un camion, cet ensemble est posé au sol, puis levé par une grue.

Brevet d’invention

« Il ne reste plus alors qu’à fixer les poteaux sur des longrines », poursuit Claude Doré. « Ce procédé a fait l’objet d’un dépôt de brevet international d’invention et une demande d’avis technique est en cours auprès du centre scientifique et technique du bâtiment », indique le dirigeant.

Ensuite, les maçons construisent une enceinte fermée en béton cellulaire. Côté chauffage, la maison est équipe d’une pompe à chaleur air/air associant une VMC double flux, conçue par l’entreprise costarmoricaine Thermie Ouest. Autre avantage de ce procédé de construction, le gain de temps puisqu’il faut environ quatre mois pour livrer ce type de maisons.

Fort du prix peu élevé, Claude Doré veut également convaincre les organismes de logements sociaux.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur