En direct

Côte d'Azur: 12 propositions pour sortir de la crise du logement

PERRIER François |  le 24/02/2004  |  Alpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-RhôneCorse-du-SudAude

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Corse-du-Sud
Aude
Haute-Corse
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Aménagement
Architecture
Valider

A quelques jours des élections régionales et cantonales, les professionnels de l'acte de bâtir réunis au sein de l'Observatoire immobilier de la Côte d'Azur lancent 12 propositions pour loger les actifs de la région et mettre sur le marché une offre de logements accessibles à leurs revenus. En 2003, sous l'effet notamment d'une forte demande de la part de la clientèle étrangère, le prix moyen des logements neufs vendus sur la Côte d'Azur a atteint 3339 euros (+8% par rapport à 2002) rendant de plus en plus hypothétiques les possibilités d'acquisition pour les ménages aux revenus seulement moyens. La même flambée des prix est observable sur le marché de " l'ancien ", où en 5 ans le prix moyen du m2 a progressé de plus de 50%.
Ces propositions, qui passent par une intervention plus grande des collectivités sur le foncier et un desserrement des contraintes en matière de constructibilité portent notamment sur :
- l'inscription du logement pour actifs au centre des SCOTS et des PLU en cours d'élaboration ;
- l'identification dans les PLU de plusieurs emplacements réservés pour l'habitat ;
- la réalisation d'un inventaire dans les grandes agglomérations des terrains détenus par l'Etat et ses établissements publics afin d'y accueillir des opérations de logements ;
- une mobilisation de l'établissement public foncier régional ;
- le lancement de nouvelles formules d'habitat mixte individuel et collectif dans le moyen pays notamment ;
- la réalisation d'économies d'échelles dans les programmes immobiliers en développant des zones d'aménagement de petite dimension ;
- la mise en place de formule " loca-accession " pour les locataires et de baux à construction pour les ménages sur les terrains afin de mettre " entre parenthèse " le foncier porté par les collectivités.
Un volet de ces propositions concerne également le logement social, avec :
- une augmentation des moyens financiers engagés par l'Etat et les collectivités en faveur de celui-ci ;
- un meilleur réinvestissement du 1% logement dans la région ;
- une correction de l'image du logement social ;
- une maîtrise d'ouvrage élargie des programmes de logements sociaux ;
- un accroissement de la remise sur le marché des logements vacants.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Fabriquer la ville durable

Fabriquer la ville durable

Date de parution : 06/2020

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur