En direct

CORSE Toit en lauze : le retour d'une technique séculaire

le 05/12/1997  |  Haute-CorseLozèreInternationalFrance entièreEurope

La conception des maisons traditionnelles de Haute-Corse se différencie de celles de Lozère ou des Alpes, ayant aussi un toit en lauze, par l'inclinaison des pans : elle est généralement de 21° (soit 38 % de pente); au-delà de 45 %, la charpente supporterait un poids excessif. Dans ce cas, on utilise les plus longues lauzes possibles pour alléger l'ensemble.

La couverture, qui débute par les extrémités du toit, suppose des charpentes très résistantes, en bois de châtaignier notamment. Le platelage est réalisé en planches écartées de 1 cm, clouées. La capacité de résistance de la charpente se calcule par le rapport du simple au triple entre la surface à couvrir et la quantité de matériau nécessaire. L'unité de mesure de la lauze à la vente est la « canne », soit la quantité nécessaire pour couvrir 2,5 m2 de toiture.

Autre élément caractéristique, le matériau : un cipolin que l'on trouve dans les régions schisteuses de l'île, de Corte au cap Corse. La lauze n'est plus extraite que dans trois carrières, et subit la concurrence de l'ardoise de Gênes et de celle d'Argentine. Non polie, extraite le plus souvent par explosif soufflant, chaque pierre doit être façonnée, sondée par des coups secs de marteline afin de déceler les fissures. Bien que friable, la plaque de pierre est systématiquement biseautée sur sa partie inférieure, afin d'assurer une meilleure étanchéité. Une attention particulière est requise lors de la pose, du fait des lignes que présente la surface de la lauze : ces lignes doivent se suivre pour acheminer l'eau.

La partie haute de la lauze repose directement sur la charpente, la partie basse couvre la suivante, sans liant. Le ciment ou la chaux sont employés que sous les rives extérieures et sur la faîtière.

Cette technique, qui était en voie de disparition, est à nouveau enseignée au centre de formation des apprentis de Haute-Corse, à Bastia.

Commentaires

CORSE Toit en lauze : le retour d'une technique séculaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX