En direct

Corse : révision obligatoire pour le plan de gestion des déchets

Pouthier Adrien |  le 03/11/2008  |  CorseAlpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-RhôneAude

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Corse
Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Collectivités locales
Déchets
France
Environnement
Valider

Le Plan interdépartemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés (PIEDMA) a vécu. Fin octobre, l'assemblée de Corse a adopté à l'unanimité le principe de sa mise en révision ainsi que celle du Plan régional d’élimination des déchets industriels et spéciaux (PREDIS).
En leur temps, ces deux documents n’avaient soulevé aucune objection, mais le procédé de valorisation énergétique retenu, soit l'incinération, a donné lieu à de très vives critiques, tant au plan européen que national et local. Ajoutées aux études menées depuis et aux premiers constats résultant de leur mise en œuvre, elles ont rendu inévitable la remise en cause de leur contenu.
La révision devrait durer de 18 mois à 2 ans. En attendant, la question de savoir comment gérer les 180 000 tonnes annuelles de déchets produites par la Corse reste posée.

Bureau du Moniteur de Marseille

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil