En direct

Corse PEI, contrat de projet : Nicolas Sarkozy confirme les engagements de l’Etat

EMILIE ARRAUDEAU |  le 30/08/2007  |  Corse-du-SudHaute-CorseFrance entière

Le premier déplacement en Corse de Nicolas Sarkozy en tant que chef de l’Etat a commencé le 28 août par une visite du chantier de la déviation de Bocognano au nord d’Ajaccio (Corse-du-Sud). Lancés en 2005, les travaux visent à offrir un nouveau tracé à la RN193 sur 5,5 km. Attendu fin 2009, cet aménagement de 60 millions d’euros est financé dans le cadre du contrat de projet Etat-région. Evoquant ce contrat et le PEI (programme exceptionnel d’investissement), le président de la République a précisé qu’en la matière « les engagements de l’Etat seront tenus », et le financement du PEI « assuré ».

Dans l’après-midi, Nicolas Sarkozy a rencontré à Saint-Florent (Haute-Corse) plusieurs victimes de racket et d’attentats parmi lesquels le patron du groupe de travaux publics Brandizi plastiqué six fois depuis dix ans. « A chaque fois que l’entreprise monte d’un cran, on subit un attentat. Le choix, c’est quitter l’île ou arrêter le développement. » Nicolas Sarkozy s’est engagé auprès de ces victimes à ce que les choses changent. « L’impunité, c’est fini », a-t-il promis avant de lancer un appel civique aux Corses pour que cesse la « complicité passive avec les mafieux ».

Commentaires

Corse PEI, contrat de projet : Nicolas Sarkozy confirme les engagements de l’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur