En direct

CORSE L'Etat veut orienter le contrat de Plan sur l'équipement

MARIE-FRANCE GIULIANI, HELENE ROCCA-SERRA |  le 09/04/1999  |  France entièreCollectivités localesAménagementArchitectureEtat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Aménagement
Architecture
Etat
Valider

Alors que les négociations entre tous les partenaires du contrat de Plan redémarrent, le préfet a présenté les propositions de l'Etat en vue d'instaurer un développement durable pour les années 2000-2006. Bernard Bonnet, qui devrait disposer de 3,5 milliards de francs pour la conduite de ces projets concertés, place en priorité « un soutien plus important à la réalisation d'infrastructures de base contribuant à la satisfaction des besoins premiers tels que la maîtrise de l'eau, de l'assainissement et de l'élimination des déchets et à la valorisation de l'environnement. »

La part de l'Etat devrait être renforcée pour aider les collectivités défaillantes. 50 % des 360 communes insulaires comptant moins de 100 habitants sont sans capacité de financement. La recomposition du territoire autour de l'intercommunalité est au programme, avec la volonté de voir émerger un nouveau mode d'organisation.

A court terme, si certains indicateurs sont optimistes, (comme le chiffre d'affaires des entreprises qui a crû de 12 % au dernier trimestre 1998), le préfet constate que le secteur le plus sinistré est le BTP. D'où « la nécessité de commencer une action résolue dans ce secteur qui représente 15 % de l'emploi salarié de l'île. Comment peut-il en être autrement lorsqu'on termine le contrat de Plan avec 50 % des crédits routiers consommés ? ».

Un effort important sera fait en matière de logement social. Au-delà du paiement retardé des maîtres d'ouvrage, principalement des collectivités locales, le préfet reconnaît que l'application de la loi Littoral qui gèle partiellement les permis de construire est un des obstacles au développement économique. Et d'annoncer une solution : la mise à disposition d'une équipe d'experts en urbanisme, afin d'expliquer ce qui, au cas par cas, est envisageable. Il appartiendra à la collectivité territoriale de saisir ou non cette opportunité dans la perspective de l'élaboration du schéma d'aménagement.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur