En direct

Evénement

CORSE Demeures de luxe et villas pour seniors

le 26/09/1997  |  France entièreMaison individuelleImmobilierLogement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Maison individuelle
Immobilier
Logement
Valider

Le marché de la maison individuelle en Corse dispose d'un atout incomparable, comme l'indique Jean-Luc Paoli, président de l'Union régionale des constructeurs de maisons individuelles de PACA-Corse : « les maisons en Corse sont léguées pour zéro franc, du fait des arrêtés Miot ». Cependant, ajoute-t-il, « cette disposition, qui se cumule avec les lois incitatives à la construction, ne génère pas une activité débordante » pour les dix constructeurs corses. Aucune société d'envergure installée en PACA n'exerce dans l'île. A cela, deux raisons : la faible démographie et la crainte des attentats. Ainsi, un constructeur, dont l'activité surpasse celle de ses confrères insulaires, réalise une vingtaine de maisons par an en Corse, quand dans le sud de la France, le rythme moyen est d'une soixantaine.

Selon Jean-Luc Paoli : « dans l'île, la clientèle se compose essentiellement de seniors, désireux d'avoir une résidence secondaire, souvent près du littoral, qui sera destinée à devenir le domicile principal à moyen terme. Les plus jeunes, eux, construisent en vue d'habiter tout de suite ». Les lotissements de plusieurs dizaines de villas sont rares, les particuliers préférant acquérir un terrain plus vaste en raison d'un faible coût foncier. Les maisons de luxe qui fleurissent dans l'extrême-sud (plus d'1,5 million de francs), échappent aux constructeurs de maisons individuelles au profit d'entreprises générales locales.

Enfin, la rénovation de maisons individuelles est la principale activité des artisans de l'île, les Corses possédant souvent une maison dans leur village d'origine. Villa luxueuse sur l'île de Cavallo, au large de Bonifacio.

FRANCOIS ROMEI, « Des prêts pour rénover les maisons de village» Le Crédit Agricole a lancé avec succès un prêt adapté au marché local. Entretien avec le directeur de la communication de la banque verte sur l'île.

Vous avez lancé dès 1993 un prêt pour inciter les particuliers à rénover leur maison de village. Quels résultats a-t-il obtenus ?

FRANCOIS ROMEI. L'action menée a été une réussite, car en un an, en 1993, nous avons traité 376 dossiers, portant le montant total des prêts alloués à 43 millions de francs. Neuf projets de rénovation sur dix ont eu trait à des maisons individuelles. Les formalités lors de l'emprunt étaient très simplifiées, aucune hypothèque n'était prévue et le taux était bas pour l'époque à 9,5 %. Ce sont surtout les habitants des régions dotées d'une OPAH qui ont profité de ce prêt, en cumulant les deux offres.

Quatre ans après, proposez-vous toujours ce type de prêt ?

Oui, même s'il ne porte plus le même nom et est intégré dans le panel de nos prestations. Il a atteint sa vitesse de croisière, et remporte un bon succès car les formalités restent très simples. Par exemple, un simple devis suffit à la constitution d'un dossier. Dans le cadre du Fonds de l'habitat rural, le prêt est bonifié par la collectivité territoriale de Corse. Cependant, aujourd'hui, ce prêt concerne autant les appartements que les maisons individuelles.

Quelles sont les perspectives des prêts à la construction ou à la rénovation pour la Caisse régionale du Crédit Agricole ?

En 1997, le marché est déprimé par rapport à 1996, année où les crédits ont été très nombreux du fait de la mise en place du prêt à taux zéro. Notre activité, ancrée sur la rénovation depuis 1993, s'est recentrée autour du neuf. L'amortissement Périssol a joué aussi en faveur de la construction d'appartements destinés à la location. Les projets de maison individuelle n'occupent plus autant de place qu'auparavant. Les raisons de la déprime, que connaît le BTP, concernent aussi nos prêts, aussi intéressants soient-ils.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur