Coronavirus : touché, Covivio revoit ses objectifs
- © Covivio

Coronavirus : touché, Covivio revoit ses objectifs

Lise Lévèque avec AFP |  le 18/03/2020  |  CovivioCoronavirusRésultats semestrielsFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Tertiaire
Covivio
Coronavirus
Résultats semestriels
France
Valider

Le groupe immobilier français Covivio a annoncé qu’il allait revoir ses objectifs pour l'année 2020 en raison de l'impact du coronavirus sur ses activités liées à l'hôtellerie. Il maintient néanmoins son projet d'achat de l'allemand Godewind AG.

"Compte tenu de (...) l'incertitude pesant sur nos revenus hôteliers, nous communiquerons une ligne de résultats ajustée lors de la publication de nos résultats semestriels", soit en juillet, a annoncé Covivio dans un communiqué du 18 mars.

Le groupe détient à la fois des bureaux, des logements et des hôtels à travers l'Europe. Il a particulièrement souffert de la panique boursière consécutive à la crise du coronavirus. En un mois, son titre s'est effondré de plus de moitié.

"Sur l'activité hôtels, qui représentait 18% de nos revenus en 2019, la pandémie impacte directement la partie variable, qui représente 9% de nos revenus", a-t-il détaillé.

Ces revenus variables sont principalement constitués d'hôtels loués à Accor en France (5%) et d’hôtels en murs et fonds (4%) situés en France et en Allemagne.

"Depuis le début d’année (au 15 mars 2020), les hôtels en murs et fonds affichent une baisse de leur RevPar (revenu par chambre, NDLR) de l'ordre de 11%", a poursuivi Covivio.

718 M€ pour racheter Godewind

Covivio s'attendait notamment pour son exercice 2020 à un bénéfice ajusté par action, principal indicateur de sa performance, supérieur à 5,40€, contre 5,31€ l'année passée.

Sur le même sujet Immobilier : Covivio multiplie les projets de développement en Europe

Dans ce contexte, le groupe a néanmoins confirmé son projet d'achat de Godewind, un spécialiste allemand des bureaux, lançant une OPA à compter du 25 mars sur les actions qu'il ne détient pas encore. Il prévoit, au final, d'avoir déboursé jusqu'à 718 M€ dans le cadre de ce rachat.

"A l'issue de cette opération, les bureaux représenteront 60% du patrimoine de Covivio”, a relevé le communiqué.

Le groupe compte financer cette opération sans s'endetter plus avant : il dispose à ce jour de 900 M€ de trésorerie disponible et 1,7 Md€ de lignes de crédits bancaires.

Commentaires

Coronavirus : touché, Covivio revoit ses objectifs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur