Coronavirus : le projet de guide pour la reprise des chantiers passe devant le Conseil supérieur de la construction
- © PHOTOS : MARC CAMPESI

Coronavirus : le projet de guide pour la reprise des chantiers passe devant le Conseil supérieur de la construction

Pierre Pichère |  le 25/03/2020  |  NégoceVie du BTPBâtimentEntreprisesOPPBTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Négoce
Vie du BTP
Bâtiment
Entreprises
OPPBTP
Capeb
FNTP
FFB
Patrick Liébus
Coronavirus
France
Valider

Une réunion du bureau élargi démarre à 15h, pour associer les parties prenantes au projet élaboré par les organisations professionnelles avec l’OPPBTP, et validé par la plupart des organisations syndicales.

A partir de 15h, les représentants du monde de la construction vont se retrouver (en visioconférence, évidemment). Objet de cette réunion : le projet de guide autour de la reprise de l’activité dans le BTP. Hormis la CGT, qui s’est mise en retrait, les principales organisations syndicales du secteur ont validé la proposition formulée par les trois organisations patronales (Capeb, FFB et FNTP). L’objet de cette réunion du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE) est d’associer les autres acteurs de la construction (architectes, bureaux d’études, négociants…) à la réflexion. En fonction des retours, le guide pourrait être opérationnel entre jeudi et vendredi, et permettre aux entreprises de construction qui le peuvent et le souhaitent de reprendre leur activité en début de semaine prochaine.

Liberté de choix

« Le document se concentre sur les dépannages et les urgences, mais peut aussi concerner d’autres activités », détaille le président de la Capeb Patrick Liébus. « Ce sera à chaque chef d’entreprise de voir à quelles conditions il peut le mettre en œuvre, sachant que l’accès au chômage partiel est sécurisé. » Autre point-clé, les apprentis ne pourront pas reprendre le travail. « Nous les avons sortis des CFA, ce n’est pas pour les mettre sur les chantiers », poursuit M. Liébus.

Commentaires

Coronavirus : le projet de guide pour la reprise des chantiers passe devant le Conseil supérieur de la construction

Votre e-mail ne sera pas publié

SONFOUS

25/03/2020 14h:36

Messieurs les dirigeants d'entreprise Sachez que la faute inexcusable vous pend au nez! Si un de vos ouvriers reprend le travail et que celui-ci est malade après avoir contracté le COVID 19, il pourra vous attaquer devant le tribunal de la sécurité social. Pire, s'il décède, ce sera la famille qui viendra vous demander des comptes devant ce tribunal. Vous serez condamner pour faute inexcusable car vous serez incapable de prouver que votre ouvrier n'a pas été contaminé en dehors du chantier. Le tribunal de la sécurité social donne raison à celui qui est solvable. vous devrez payé à vie! Quelque soit les dispositions que aurez prises, vous serez condamner. Aucune de ceux qui vous auront incité à reprendre les chantiers et qui ont participé à cette mascarade de reprise ne sauront inquiété. c'est le système français: Tous responsables, mais pas coupables!

1 réponse

preventix

25/03/2020 18h:41

En effet, dans son accord même si la DGT a supprimé la notion de résultat en le remplaçant par une obligation de moyens, le Code du Travail demeure (et la directive européenne de 1989 d'autant plus), et devant un juge il y a fort à parier que lcelui-ci donnera raison au salarié...

Votre e-mail ne sera pas publié

encolere

25/03/2020 15h:02

Evidemment les décideurs sont en visio-conférence et les compagnons, architectes, BC et SPS on les envoie à la rencontre du Corona-virus! Pourquoi ? gagner au plus 2 mois de délais ? On va dans tous les cas le payer cher autant rester chez soi.

1 réponse

Jive

27/03/2020 15h:32

C est mieux de décider que les autres aillent aux chantiers et entre temps vos réunions se tiennent par vidéo conférences. Vous avez peurs de quoi nos chers décideurs? Les ouvriers sont eux vaccinés contre le coronavirus ? Vous serez responsables des malheurs des familles de tous ses ouvriers que vous ne défendez pas.

Votre e-mail ne sera pas publié

ML Lebrat

25/03/2020 16h:27

sortie du guide prévue jeudi ou vendredi

Votre e-mail ne sera pas publié

L etancheur

25/03/2020 16h:42

Vivement que le travail reprends.

2 réponses

michel

25/03/2020 19h:00

oui bien sur, mais au prix de nombreuses vies.....on a pas encore vaincu le virus, qu'on nous sort un texte avec des "mesures acceptables "pour les ouvriers....on vas prendre cher et les entreprises aussi...il y aura des droits de retraits et pleins de conflits: ça c'est les bonnes nouvelles, la mauvaise, c'est quand il y aura un décès: c'est le patron qui vas manger : l'état lui, aura mis les gens devant leurs responsabilités en s'y désengageant....comme souvent !!!

COBAILLE

26/03/2020 07h:24

Ok, va y gars /// qui ira à tes funérailles ???

Votre e-mail ne sera pas publié

Laurent

25/03/2020 17h:06

Mon patron me demande de reprendre le travail demain jeudi 26/03/2020 car le chômage partiel n'est pas pris en compte pour le Btp?!!!???!!! Je viens de lire que seule les travaux d'urgence sont nécessaires à l'état ! Est-ce-que faire un enduit chez un client est une urgence ?! Cordialement.

Votre e-mail ne sera pas publié

Courageux

25/03/2020 18h:01

OK pour moi de reprendre le travail

Votre e-mail ne sera pas publié

Preventix

25/03/2020 18h:38

Restez chez vous mais continuez à travailler sur les chantiers ? OK sur les chantiers essentiels (dépannage, ...) mais construire un bâtiment, c'est essentiel? Probablement que oui apparemment, plus important que de sauver des vies il semblerait.Après, c'est sûr : Les compagnons vont réussir à travailler à plus d'1 m l'un de l'autre, manutentionner des charges à 2 en respectant ces limites. Les échafaudages, les outils vont être décontaminés après chaque utilisation d'un compagnon. On va avoir des sanitaires sur tous les chantiers pour se laver les mains bien régulièrement.Quelque chose m'échappe mais je ne saurai dire quoi...

Votre e-mail ne sera pas publié

michel

25/03/2020 18h:56

il faudrait voir le contenu du texte avant d'envisager quoi que ce soit.....il ne faut pas confondre vitesse et précipitation...

1 réponse

Preventix

26/03/2020 17h:50

Le problème, c'est que l'on sait déjà ce qu'il y aura hélas. Le guide ne doit concerner que les activités de BTP essentielles, point barre. Et là d'accord pour parler de mesures de prévention. Il est certain que ce document parlera de chantiers de construction, ... Tout le monde sur les chantiers...!

Votre e-mail ne sera pas publié

COBAILLE

26/03/2020 07h:22

Bonjour à tous les survivants, INADMISSIBLE !!!En cette période de Confinement seulement en DEBUT du PIC VIRALE (( Avertie et Evoqué par nos responsables de Santé.. ceux qui savent et Sauvent des vie humaines ))Seulement les ENTREPRISES d'URGENCES !!! devraient Travailler comme le milieu Santé / Agroalimentaire et Transport d'Affrètement essentiel pour la population.En prenant ses RISQUES de LES FAIRENT travailler trop tôt dans le BTP, vous mettez en DANGER vos propres Ouvriers qui vont, étre malades, ENGORGER les Hôpitaux et Médecins. Et ne pourrons plus revenir en bonne Santé après cette crise.Prenez conscience que, l'Argent $$$ et une chose pour vivre => la Santé Humaine et PRIORITAIRE ...000.. afin de survivre.Vous avez la responsabilité de chacun d'entre eux.. qui pourraient vous envoyer par la case départ au PENAL !Ne soyez pas inconscients comme ce Gouvernement d'amateurs !

Votre e-mail ne sera pas publié

Duarte

26/03/2020 16h:03

Je ne vois pas en quoi c’est courageux d’aller travailler sur les chantiers non urgents mais par contre je vois bien le degré d’irresponsabilité qu’il faut avoir pour le faire. Mes gars resteront chez eux, un point c’est tout.

Votre e-mail ne sera pas publié

Tekin

28/03/2020 22h:50

Arrêter de nous dire « pour ce qu’ils le veulent «  ont peut ou pas allait sur nos chantier ,car si on demande à nos salariés ils vont évidement nous dire non si ont ne peut pas assurer leurs sécurité à 100/

Votre e-mail ne sera pas publié

Pascontente

30/03/2020 19h:07

Les représentants de la construction sont en visioconférence pour leur sécurité, sont-ils prêts à endosser la responsabilité en cas d'épidémie massive sur leur chantier ou de morts ? Le gouvernement annonce le pic et le BTP decide la reprise ! Donc restez chez vous mais allez travailler! Beaucoup je pense préféreront être au chômage que mort ?! Il va y avoir une reprise d'activité mais une rechute nous pend au nez si nous reprenons trop tôt. Ayez confiance comme après une guerre, on reconsommera, on remplira à nouveau les caisses de l'état, les poches des actionnaires, etc. Mais là l'urgence c'est de sauver nos vies ! Désolée pour le coup de gueule!

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur