En direct

Coronavirus : le guide de l’OPPBTP évolue avec le couvre-feu
Le port du masque doit être permanent dans les lieux clos au sein des zones concernées par le couvre-feu. - © goir/Adobe Stock

Coronavirus : le guide de l’OPPBTP évolue avec le couvre-feu

C. G. |  le 23/10/2020  |  France PréventionCoronavirusArtisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Prévention
Coronavirus
Vie du BTP
Artisans
Valider

En réaction aux nouvelles mesures adoptées par le gouvernement le 15 octobre, l’OPPBTP a présenté, le 22 octobre, une nouvelle version de son « Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2 ». Les évolutions concernent principalement les zones de couvre-feu et les personnes vulnérables à risque.

Déjà la sixième mouture du guide de préconisations de l’OPPBTP pour prévenir le risque lié à l’épidémie de Covid-19. L’organisme prend en effet acte de la mise à jour, par le ministère du Travail, du Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise, ainsi que des recommandations du Haut Conseil de la Santé publique.

Port du masque permanent


Dans les zones où des mesures de couvre-feu sont prises en application de l’état d’urgence sanitaire, le port du masque s’impose de manière permanente dans les milieux clos et partagés. Une règle qui ne s’applique toutefois ni aux chantiers ni aux ateliers où la dérogation au port permanent du masque reste possible en cas de conditions de ventilation/aération conformes à la réglementation, avec un nombre limité de personnes présentes dans la zone de travail, mais aussi le respect de « la plus grande distance possible » entre elles, y compris dans leurs déplacements ». Les intéressés sont dans ce cas soumis au port d’une visière : l’activité de travail ne doit donc pas nécessiter une protection respiratoire spécifique.

Il incombe en outre à l’employeur de fixer, dans le cadre du dialogue social de proximité, quand c’est possible, un nombre minimal de jours de télétravail hebdomadaires. Les entreprises sont également invitées à faire de même dans les autres zones. Pour circuler dans les zones concernées, entre 21h et 6h du matin, les salariés doivent se munir d’une attestation de déplacement « couvre-feu » de l’employeur.

Placement en activité partielle des personnes vulnérables


Le guide de l’OPPBTP rappelle d’autre part la faculté, pour les personnes vulnérables à risque de forme grave présentant des pathologies particulièrement lourdes, d’être placées en activité partielle si le médecin traitant le juge nécessaire. L’organisme a également mis à jour les fiches conseils de la « Boîte à outils Covid-19 » sur les adaptations et dérogations au port du masque dans les lieux clos, concernant le « contact-tracing » (identification et déclaration des cas contacts), ainsi que sur les collaborateurs vulnérables à risque de forme grave.

Commentaires

Coronavirus : le guide de l’OPPBTP évolue avec le couvre-feu

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Code des relations entre le public et l'administration

Code des relations entre le public et l'administration

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil