En direct

Coronavirus : le BTP toujours parmi les plus gros consommateurs de chômage partiel
Au 21 avril, plus d'1,2 millions de salariés du BTP sont au chômage partiel. - © Alfons Ven - stock.adobe.com

Coronavirus : le BTP toujours parmi les plus gros consommateurs de chômage partiel

Caroline Gitton |  le 22/04/2020  |  France CoronavirusEmploi BTPArtisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Coronavirus
Emploi BTP
Vie du BTP
Artisans
Valider

D’après les données publiées le 22 avril par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), la construction (13, 65 %, contre 14,2 % au 7 avril dernier) fait partie des quatre secteurs qui concentrent, à eux seuls, 64 % des demandes d’activité partielle déposées dans le cadre de la crise sanitaire causée par l’épidémie de Covid-19.

Il faudra sans doute attendre plusieurs semaines avant que la réouverture des chantiers commence à produire ses effets. La construction concentre, à elle seule 13,65 % (contre 14,2 % au 7 avril dernier) des demandes d’activité partielle motivées par l’arrêt des chantiers causé par l’épidémie de Covid-19, et emploie 11,9 % des salariés concernés au total. C’est ce qu’indique la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares)  dans une publication du 22 avril.

Le BTP fait ainsi partie, aux côtés du commerce et de la réparation des automobiles (23,04 %), de l’hébergement et de la restauration (13,52 %), ainsi que des services spécialisés, scientifiques et techniques (13,92 %), des quatre secteurs qui regroupent 64 % des demandes, 59 % des effectifs concernés, et 61 % des heures chômées demandées depuis le 1er mars.

1,2 million de salariés de la construction au chômage partiel

Quelque 143 335 requêtes ont ainsi été formées par des entreprises du BTP depuis cette date, pour un peu plus d’1,2 millions de salariés (1 211 364).


Au 21 avril, tous secteurs confondus, 10,2 millions de salariés, pour 821 000 entreprises, sont concernés par des demandes d’activité partielle. Les deux régions ayant reçu le plus de demandes d’activité partielle demeurent l’Ile-de-France (20,3 %) et Auvergne-Rhône-Alpes (12,9 %). Elles cumulent, à elles seules, 33 % des demandes, 37 % des effectifs concernés et 36 % des heures demandées. En outre, 57 % des travailleurs faisant l’objet d’une demande d’activité partielle travaillent dans des établissements de moins de 50 salariés.

Commentaires

Coronavirus : le BTP toujours parmi les plus gros consommateurs de chômage partiel

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur