En direct

Coronavirus: dans les Hauts-de-France, les entreprises générales ferment leurs chantiers
Dans les Hauts-de-France, les entreprises générales ferment leurs chantiers les uns après les autres. - © Hanohiki - stock.adobe.com

Coronavirus: dans les Hauts-de-France, les entreprises générales ferment leurs chantiers

Emmanuelle Lesquel (Bureau de Lille du Moniteur) |  le 17/03/2020  |  CoronavirusHauts-de-FranceDemathieu BardRabot DutilleulBouygues Bâtiment Nord-Est

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Coronavirus
Hauts-de-France
Demathieu Bard
Rabot Dutilleul
Bouygues Bâtiment Nord-Est
Eiffage construction
Ramery
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Nous demandons la suspension des délais d’instruction des procédures d’urbanisme », Olivier Pavy, AMF
  2. Contournement autoroutier de Strasbourg: 800 salariés au repos forcé
  3. Coronavirus: entre chantiers et santé, le CHU de Bordeaux s’organise
  4. Nouvelle-Aquitaine: un plan d’urgence économique de 50 millions d’euros
  5. Chantiers des régions: un traitement au cas par cas
  6. A Toulouse, Tisséo a stoppé les chantiers du métro et du téléphérique
  7. La FFB Grand Paris recommande à nouveau de stopper les chantiers
  8. L’agglomération du Grand Avignon ferme le chantier de restauration de l’opéra
  9. Coronavirus : Blois suspend sa passerelle sur la Loire
  10. Dans l’Ouest, les chantiers devraient rester fermés toute la semaine
  11. Le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers
  12. Contre l’avis du gouvernement les chantiers s’arrêtent dans les Pays de la Loire
  13. Arrêts de chantier : Vinci décide au cas par cas
  14. En Bretagne, la FFB recommande l’arrêt des chantiers
  15. Coronavirus: dans les Hauts-de-France, les entreprises générales ferment leurs chantiers
  16. Dans le Rhône, les chantiers se mettent en pause
  17. Covid-19 : en Paca, les entreprises sont dans l’expectative
  18. Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine: souplesse, attente et incertitudes
  19. Coronavirus: priorité à la sécurité pour les entreprises en Occitanie
  20. Bordeaux Métropole prend des mesures pour les chantiers
  21. Coronavirus: les maîtres d’ouvrage d’Occitanie s’adaptent
  22. La Capeb appelle à l'arrêt des chantiers, sauf exceptions
  23. Chantiers : comment continuer, comment arrêter ?

Situées sur un secteur fortement touché par l’infection au Covid-19, la plupart des entreprises générales des Hauts-de-France, souvent aussi présentes dans l’Est et en Ile-de-France, vont fermer leurs chantiers ce mardi 17 mars 2020.

« Hier encore nous étions en train de nous organiser pour poursuivre les chantiers où il était possible de respecter les règles sanitaires, tout en clôturant les autres, par exemple, ceux situés en milieu occupé. Ce matin, face aux nouvelles annonces et aux problèmes d’approvisionnement, de transport, de disponibilité des sous-traitants ou encore d’impossibilité d’aménager certains postes pour laisser plus d’un mètre de distance entre les personnes.... nous avons décidé l’arrêt des chantiers. Nous sommes en train de les mettre en sécurité. D’ici la fin de la journée, tout sera bouclé pour nous », explique ce matin au Moniteur Laurent Neveu, directeur général de Demathieu Bard Construction.

« Nous retirons tout notre personnel sauf peut être un conducteur de travaux qui pourrait rester si un sous-traitant veut continuer à venir travailler sur un chantier où il est isolé. Nous avons ce cas sur un chantier », poursuit-il.

Rabot-Dutilleul Construction, Bouygues Bâtiment Nord-Est, CGC, Eiffage Construction Nord et Pas-de-Calais, Ramery, Nord France Constructions, etc. Comme Demathieu Bard Construction Nord, la plupart des entreprises générales de la région devraient fermer leurs chantiers dans les prochaines heures.

« Tous nos chantiers sont maintenant fermés. Nous sommes entrés en phase de confinement à midi pour tous nos chantiers ainsi que pour nos agences, pour une durée de quinze jours pour l’instant », nous informe ainsi Nord France Constructions.

Puiser dans les congés payés

Pour amortir l’impact de cette inactivité sur les salaires des compagnons, Rabot-Dutilleul Construction les incite à puiser dans leur compte d’heure puis dans leurs congés payés, leur RTT, etc. et, enfin, à se mettre en chômage partiel. Les autres salariés du groupe qui le peuvent sont pour l’heure en télétravail.

Idem à Marcq-en-Barœul, dans le Nord, au siège de Demathieu Bard Construction Nord où, sur la centaine de personnes qui travaillent habituellement, « Nous sommes seulement cinq aujourd’hui. Nous passons tout ce qui est possible en télétravail pour être notamment capable d’envoyer les courriers pour prévenir de la situation les maîtres d’ouvrage, les salariés, les sous-traitants, etc. », illustre Laurent Neveu.

Commentaires

Coronavirus: dans les Hauts-de-France, les entreprises générales ferment leurs chantiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur