En direct

Corée du Sud : Ecorium, réserve naturelle sous serres et centre de recherches appliquées
Ecorium de l'Ecoflex par Samoo (Corée du Sud) - © © young chae park

Corée du Sud : Ecorium, réserve naturelle sous serres et centre de recherches appliquées

Service Documentation |  le 08/10/2013  |  BâtimentEnvironnementEtatInnovationInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Bâtiment
Environnement
Etat
Innovation
International
Santé
Architecture
Technique
Valider

En 2010, le gouvernement de Corée du Sud a choisi Samoo Architects & Engineers, en collaboration avec Grimshaw Architects, pour assurer la conception d'Ecorium à Seocheon-gun. Il s'agit d'une réserve naturelle de 33 000 m2 abritant cinq climats sous cinq dômes, qui servira aussi de centre d'études et de recherches appliquées des principes de gestion durable.

L'Ecorium de l'Institut écologique national (NEI) s'inscrit dans le projet Ecoflex, développé par le Gouvernement sud-coréen à Seocheon-gun. L'objectif est de préserver les environnements naturels en assurant la promotion et la recherche dans les domaines de la gestion durable et de la restauration écologique. Samoo Architects & Engineers en collaboration avec Grimshaw Architects ont dessiné un parc botanique et faunistique composé de cinq serres reconstituant les cinq zones climatiques : tropicale, subtropicale, méditerranéenne, tempérée et polaire. Disposées suivant les méandres d'un fleuve imaginaire, elles bénéficient de la nouvelle technologie d’intercalaire ionoplaste DuPont™ SentryGlas® N-UV. Elle assure au verre de sécurité architectural une transmission sans égale de la lumière UV naturelle ce qui est un atout majeur pour le travail des botanistes et autres professionnels des sciences de la vie agissant dans ce projet. L'ensemble bénéficie d'une empreinte carbone réduite grâce à la récupération des eaux de pluie et à la gestion de l'ensoleillement et des flux d'air qui diminue la consommation énergétique de 10 %. L'Ecorium qui réunira 30 000 plants de 4 300 espèces végétales accueillera ses premiers visiteurs scolaires dès cet automne, mais le grand public devra attendre l'ouverture définitive au printemps 2014.

Source : "Ecorium of the National Ecological Institute / Samoo Architects & Engineers + Grimshaw Architects" - Archdaily - 03/09/2013 - Article en anglais

Lire - Archdaily - 03/09/2013

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »

Commentaires

Corée du Sud : Ecorium, réserve naturelle sous serres et centre de recherches appliquées

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur