En direct

Coque à quai
La réalisation de la nouvelle gare TGV de Lorient est le point de départ de la création d’un quartier mixte sur d’anciennes friches industrielles, qui sera relié par une passerelle. - © DIDIER BOY DE LA TOUR / SNCF-AREP

Coque à quai

le 14/09/2018  |  MorbihanGareInfrastructures

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Morbihan
Gare
Infrastructures
Valider

Lorient (Morbihan) -

« La gare fait écho à un environnement maritime très présent, notamment pour les voyageurs venant de Paris en train qui ont une vue préalable sur les chantiers navals », explique Etienne Tricaud (Arep), architecte de la gare TGV de Lorient créée à l'occasion du prolongement de la ligne à grande vitesse Atlantique. Le bâtiment, qui abrite le hall voyageurs et un programme tertiaire privé, prend donc la forme d'une grande coque de navire à charpente bois, de 115 m de longueur, habillée d'un claustra et de parois vitrées qui ouvrent sur le parvis et les voies ferrées.

Point de couture urbaine. Visible depuis l'extérieur dans toute sa hauteur et profondeur, le hall est rythmé de portiques qui accompagnent le cheminement des voyageurs vers la mezzanine, où se raccorde directement la passerelle couverte. Egalement à ossature bois, l'ouvrage enjambe les voies ferrées, distribue les quais et aboutit sur l'autre rive. Ce faisant, il réalise un point de couture urbaine dans ce secteur anciennement industriel, morcelé par l'infrastructure de transport, qui sera prochainement reconverti en quartier mixte (commerces, logements, bureaux) sous la houlette d'ANMA.

Loin de cacher l'infrastructure de transport par une frontalité continue du bâti, les urbanistes intègrent au contraire le faisceau ferroviaire dans la composition urbaine : les îlots s'ouvrent le long des voies et ménagent de longues percées visuelles d'une rive à l'autre, faisant du rail le trait d'union sur ce territoire en réunification. Maîtrise d'ouvrage : SNCF Gares & Connexions, SNCF Réseau, Lorient Agglomération. Maîtrise d'œuvre : SNCF Gares & Connexions, Arep (architectes : E. Tricaud, F. Bonnefille, O. Boissonnet) ; Hugh Dutton & Associés, Mitsu (structure, façades). Entreprises : Mathis et Baudin Chateauneuf (charpente bois et structures métalliques), ACML (façades), SRB (fondations et structures béton).

Surface : 3 100 m2 . Montant des travaux : 24,2 M€ HT.

PHOTO - 14925_897497_k3_k1_2103716.jpg
La réalisation de la nouvelle gare TGV de Lorient est le point de départ de la création d’un quartier mixte sur d’anciennes friches industrielles, qui sera relié par une passerelle. - © AREP-LORIENT

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur