En direct

COP 21 : Une  « Mission Innovation » pour augmenter les investissements dans les énergies propres.
La COP21 aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre - © © DR

COP 21 : Une « Mission Innovation » pour augmenter les investissements dans les énergies propres.

le 30/11/2015  |  TechniqueInnovation

20 états rejoints par 27 investisseurs influents de 10 pays différents se sont engagés à doubler, sur 5 ans, le budget alloué à la recherche et développement dans le secteur des énergies propres.

A l’occasion de la COP 21, François Hollande, Barack Obama et Bill Gates, accompagnés de 17 autres chefs d’Etat et de gouvernement ou Ministres, ont annoncé le lancement de la « Mission Innovation », une  initiative qui doit permettre "d’augmenter significativement les investissements publics et privés dans les énergies propres", selon un communiqué de la Présidence de la République.

Côté gouvernements, les 20 Etats présents lundi 30 novembre se sont engagés à doubler, sur 5 ans, le budget alloué à la recherche et développement dans ce secteur. Côté secteur privé, la Breakthrough Energy Coalition, mise en place à l’initiative de Bill Gates, regroupe 27 investisseurs influents, originaires de dix pays différents, qui s’engagent à accompagner le développement de ces technologies par un apport sans précédent de capitaux privés dans les pays qui ont rejoint l’initiative.

La principale difficulté pour les technologies émergentes dans le domaine du développement durable est en effet de passer du stade du prototype au stade de la commercialisation à grande échelle. Et si elles parviennent à franchir la « Vallée de la Mort », qui désigne cette transition délicate entre un projet de R&D et une production en série, elles sont trop souvent confinées à des marchés de niche, notamment en raison de leur coût trop élevé.

La « Mission Innovation » entend donner à ces technologies les moyens de jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre le dérèglement climatique. La conjonction, inédite à cette échelle, d’efforts privés et publics doit permettre à ces technologies dites « de rupture », de franchir ces barrières, d’accélérer leur déploiement et de diminuer fortement leur coût. L’objectif de « Mission Innovation » est de favoriser une diffusion massive de ces technologies, et permettre aux pays en développement d’avoir accès à une énergie fiable et abordable.

Doubler les investissements en R&D

La France, à l’origine de cette initiative avec les Etats-Unis et Bill Gates, s'engage à doubler ses investissements publics en recherche et développement dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables dans les cinq prochaines années, par rapport au niveau d'investissement moyen entre 2012 et 2015. Ces investissements complémentaires se concentreront sur les énergies renouvelables et leur stockage, les technologies de captage et stockage de CO2, et les innovations permettant une meilleure maîtrise des usages et de la demande énergétique (aussi bien dans l’industrie, la mobilité, l’économie circulaire ou les réseaux intelligents par exemple). Il passera notamment par le Programme d'Investissements d'Avenir (PIA).

Le gouvernement américain s’engage quant à lui à doubler d’ici cinq ans son niveau actuel d’investissement dans la recherche et développement en matière d’énergies propres. Les nouveaux financements seront alloués en priorité aux programmes de recherche et développement les plus porteurs en termes de percées innovantes et de changement. Ces programmes ciblent une large gamme de technologies bas carbone, incluant l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, l’énergie nucléaire, les technologies des réseaux électriques, le captage et le stockage du carbone, les systèmes de transport avancés et les carburants.

Outre la France et les Etats-Unis, 17 autres pays ont rejoint l’initiative et annoncé des engagements similaires : l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Chine, la Corée du Sud, le Danemark, les Emirats Arabes Unis, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, le Mexique, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suède.

Pour connaitre la nature des engagements pris par chacun des pays ayant rejoint l’initiative Mission Innovation, vous pouvez vous connecter sur le site : www.mission-innovation.net.

Commentaires

COP 21 : Une « Mission Innovation » pour augmenter les investissements dans les énergies propres.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur